Home Politique Auteure des insultes contre la première dame:  Cristelle Bukumbabu Ngoyi interpellée  par la police judiciaire

Auteure des insultes contre la première dame:  Cristelle Bukumbabu Ngoyi interpellée  par la police judiciaire

2 min read
0
0

Quelques  heures après le lancement  d’un avis de recherche du Parquet Général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete à son encontre, la députée provinciale Christelle Bukumbabu Ngoyi, la fille de l’ancien gouverneur du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji, a été arrêtée. Selon des informations divulguées par son entourage, la police judiciaire qui était à sa trousse l’a cueillie tard dans la soirée du mardi 18 août 2020.

La suppléante de Ngoyi Kasanji à l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental était recherchée pour être entendue au sujet notamment des propos jugés diffamatoires et outrageux  envers le Président Félix Tshisekedi.

Depuis lundi dernier, une vidéo dans laquelle Christelle Bukumbabu Ngoyi tient des propos injurieux, surtout à l’endroit de la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi,  lors du déguerpissement de son père dans une parcelle dans la commune de la Gombe à Kinshasa fait rage sur les réseaux sociaux.

Elle a, dans une nouvelle vidéo rendue publique hier mardi, présenté des excuses pour ses propos insultants à l’égard de l’épouse du Président de la République.

Pas sûr que ses excuses dissuadent la justice à abandonner les charges qui pèsent sur elle. Déjà, on annonce qu’une procédure est engagée à l’Assemblée provinciale du Kasaï Orientale pour la levée de ses immunités parlementaires.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC : Diomi Ndongala de nouveau devant la justice ce 1er décembre

Libéré sous condition en mars dernier après sa condamnation en 2014 à dix ans de détention…