Home Politique Grand Katanga: Appelez ça plutôt réconciliation entre Moïse Katumbi et Joseph Kabila

Grand Katanga: Appelez ça plutôt réconciliation entre Moïse Katumbi et Joseph Kabila

6 min read
0
0

Le Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais a été lancé, ce mardi 17 mai 2022, à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. Ces assises organisées à l’initiative de l’Assemblée épiscopale de la province ecclésiastique de Lubumbashi vise officiellement à réconcilier les filles et fils du Grand Katanga.

A l’ouverture des travaux, tous les esprits étaient fixés sur le conflit qui oppose depuis plus de sept ans, Moïse Katumbi et Joseph Kabila, deux leaders Katangais.

Si le premier était présent dans la salle, le second n’y était pas.

Par l’intermédiaire de son épouse, Joseph Kabila salue l’initiative de Mgr Fulgence Muteba, archevêque de Lubumbashi, de réconcilier les Katangais.
« Mon mari et moi katangaise par alliance, saluons l’initiative courageuse et louable de Mgr Fulgence Muteba, en ce 17 mai historique, celle de réunir les fils et filles du katanga et de mettre fin à ce tourbillon périlleux des divisions. Que l’amour et l’unité triomphent », a écrit l’ex-Fisrt Lady sur son compte Twitter.

Très proches, l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga et l’ancien Chef de l’Etat sont devenus des ennemis jurés depuis le départ de Moïse Katumbi du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) en septembre 2015. A l’époque, il accusait le régime de Joseph Kabila d’avoir tout « mis en œuvre pour ne pas respecter la Constitution en entretenant un retard, flou et impossibilité du cycle électoral et en élaborant une stratégie de glissement des dates scrutins ».

Des ennemis jurés

Les faits ont fini par lui donner raison car, les scrutins initialement prévus en 2016 ont été repoussés de deux ans et se sont tenus en son absence, suite à son exil forcé.

La suite de l’histoire est connue de tous: Katumbi et Kabila sont devenus plus que des adversaires politiques et ne se supportent pas.

Et, avec l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, un ami de Moïse Katumbi devenu par la magie de la politique « frère » et allié de Joseph Kabila, ils se sont davantage éloignés.

En effet, même si le Président du TP Mazembe avait obtenu le retour au pays à la suite des mesures de décryspation du climat politique prises par le nouveau Chef de l’Etat, il n’avait pas été admis à la Coalition FCC-CACH.

Il fallu attendre la fin de cette coalition en 2020, pour le voir débarquer au sein de la nouvelle coalition présidentielle, Union sacrée de la Nation.

Certes, d’autres conflits existent entre leaders du Grand Katanga, mais à ce jour, la plupart des principaux acteurs politiques Katangais se définissent par leur affiliation soit à Katumbi, soit à Kabila.

A ce titre, le forum qui s’est ouvert ce mardi 17 mai pour se clôturer le jeudi 19 mai 2022 est considéré par une certaine opinion comme une réconciliation entre l’Autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC) et le Président national de Ensemble pour la République. Le cliché de Moïse Katumbi assis à côté de Jaynet Kabila, soeur jumelle de l’ex- Raïs à la cérémonie d’ouverture en dit long sur le poids de ces deux leaders dans le Grand Katanga.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…