Home Politique Franck Diongo officialise sa rupture avec Félix Tshisekedi et rentre dans l’opposition

Franck Diongo officialise sa rupture avec Félix Tshisekedi et rentre dans l’opposition

8 min read
0
0
banderole scoop bon
fardc 1 min

C’est officiel, le Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) fait un come-back dans l’opposition. Le président national de ce parti politique, Franck Diongo, a officialisé, ce mercredi 20 juillet 2022, son retour dans l’opposition politique radicale.

Au cours d’une conférence de presse tenue au Centre Interdiocésain à Kinshasa, il a présenté un tableau sombre de la gestion de la République Démocratique du Congo de 2000 à ce jour.

Promotion de la démocratie, gouvernance économique et sociale; infrastructures dont le projet 100 jours, le port en eaux profondes de Banana et développement à la base de 145 territoires; climat des affaires; gratuité de l’enseignement…et l’état de siègesont entre autres points qui ont fait l’objet de l’évaluation faite par le MLP de son parcours et de la gouvernance du pays.

La formation politique de Franck Diongo a, dans un document de 182 pages, passé au peigne fin ces points l’un après l’autre.

Donnant l’économie de cette évaluation, il a fait remarquer que depuis l’an 2000 à ce jour, la République Démocratique du Congo ne s’est pas inscrite sur la voie de la démocratie. A titre illustratif, il a fustigé le fait qu’aucun pouvoir n’a accordé les frais de fonctionnement à l’opposition alors que cela est établi dans la constitution.

« Aujourd’hui au Congo, a-t-il fustigé, on considère l’opposition comme anti patrie, comme l’ennemi du pouvoir ».

Échec de la gratuité de l’éducation

Pour Franck Diongo, la gratuité de l’éducation est un échec. Il a justifié son affirmation par le fait que les enseignants congolais continuent à vivre dans la précarité et que le pouvoir en place n’a pas construit des infrastructures scolaires. Il a épinglé aussi le niveau médiocre de l’enseignement en RDC.

Lire aussi Franck Diongo, Diomi Ndongala et Ne Mwanda Nsemi: Ces ex prisonniers politiques qui ne veulent pas se montrer ingrats à l’égard de Fasthi

Parlant des infrastrures, le Président du MLP a estimé que le Port en eaux profondes de Banana est un projet qui a bafoué le droit et la science.

« La société des Émirats Arabes Unis, DP World a 70% pour cinquante ans. Je ne sais pas si parmi nous ici il y a des gens qui vont vivre encore 50 ans…Le marché a été donné de gré à gré… L’État congolais aura 30%…Il fallait que l’ État fasse la mise en concurrence. Il y a eu passation de marché d’ami en ami », a-t-il déploré.

Il a révélé que les 30% de l’État congolais seront accordés à une société encore à créer.

« Dans la situation du Port en eaux profondes de Banana, le peuple congolais exige qu’on mette fin à ce projet…Il faut respecter la procédure », a lancé Franck Diongo.

Le projet de développement de 145 territoires ou 5 chantiers bis

Selon Franck Diongo, l’Etat congolais avait décaissé 497 millions de dollars pour le projet 100 jours. Il soutient qu’il faudrait que l’autorité de régulation des Marchés Publics (ARMP) puisse recruter un cabinet d’audit international afin de savoir ce qui a été fait de cet argent. Il affirme que l’affaire du projet 100 jours n’est pas encore terminée.« On doit savoir notre argent est parti où », a clamé le leader du MLP.

Il a noté que le projet de développement de 145 territoires est « politiquement irréaliste, scientifiquement et techniquement irréalisable et juridiquement illégal », affirmant que ce projet est le nouveau nom du programme des « cinq chantiers » et de la « Révolution de la Modernité ». De ce fait, a ajouté Franck Diongo, le projet de développement à la base de 145 territoires relève de la rhétorique électoraliste.

Par ailleurs, faisant constater que « le régime actuel n’a pas coupé le cordon ombilical avec les anti valeurs et leurs auteurs que nous avons combattu avec Étienne Tshisekedi », le président national du MLP prend ses distances de Félix Tshisekedi.

Extrait de la Communication de celui qui se fait appeler Héros vivant:

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…