Home Monde L’ambassadeur congolais à Ankara visite le Mausolée d’Ataturk, fondateur de la République de Turquie

L’ambassadeur congolais à Ankara visite le Mausolée d’Ataturk, fondateur de la République de Turquie

3 min read
0
0
fardc 1 min

Au lendemain de la présentation de ses lettres de créance au Président turc Recep Tayyip Erdoğan, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Démocratique du Congo auprès de la République de Turquie, Djuma Kahuzeni Rashidi, a visité l’emblématique mausolée Mustafa Kemal Atatürk. Il y a déposé une gerbe des fleurs.

Pour commencer son mandat en terre turque, le chef de la mission diplomatique congolaise à Ankara a rendu hommage au Fondateur de la République de Turquie, Mustafa Kemal Atatürk.

Capture d’écran

A cet effet, l’ambassadeur Djuma Kahuzeni Rashidi a déposé une gerbe au Mausolée du premier Président de la Turquie et signé le Livre des Mémoires.

Il a exprimé de ce fait son profond respect pour le patrimoine de l’État et la vision clairvoyante du Président Atatürk, qui inspire encore aujourd’hui des relations étroites entre la République Démocratique du Congo et la Turquie.

A noter qu’il est de tradition que des officiels des pays étrangers à séjour en Turquie ou des ambassadeurs accrédités à Ankara visitent le mausolée construit en l’honneur du fondateur et premier Président de la République de Turquie.

Ainsi, dans le cadre de sa visite officielle de trois jours en Turquie, en septembre 2021, le Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo s’ était soumis volontiers à cette tradition.

De nombreux autres Chefs d’État ont fait pareil avant et après lui.

JPK

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: De Kulunas d’un quartier populaire préparent une surprise au chef de la police provinciale

Des inciviques psychopathes qui distribuent la mort dans les rues de Kinshasa appelés comm…