Home Société Arrestation de Marie Masemi: L’âge ne justifie pas l’insolence

Arrestation de Marie Masemi: L’âge ne justifie pas l’insolence

5 min read
0
0
fardc 1 min

A son âge, elle devrait se montrer sage et servir de bon exemple aux plus jeunes qui ont l’âge de ses enfants et de ses petits enfants. Malheureusement, Marie Masemi, 69 ans, s’illustre dans les bêtises, notamment en insultant copieusement des autorités du pays.

Son arrestation, dans la nuit du samedi 6 août 2022, a poussé des mauvaises langues à critiquer les responsables de la Police et de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) au motif qu’elle est trop âgée pour être arrêtée. Faux procès contre le régime Tshisekedi et on vous explique pourquoi.

Militante d’opposition, Marie Masemi a été rendue tristement célèbre par ses insultes à l’égard des autorités, avec à leur tête, le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia. Les vidéos de ses diatribes, tournées par des youtubeurs en quête du buzz, ont fait le tour des réseaux sociaux.

Jusqu’au dimanche soir, celle qui a été surnommée « union saleté » était toujours détenue dans un commissariat de la police du district populaire de la Tshangu. Le parti d’opposition l’Ecide de Martin Fayulu dont elle est membre a exigé sa libération et plusieurs personnes ont dénoncé un acte qui selon elles, discrédite le régime Tshisekedi et alourdirait son palmarès de violations de droits de l’homme.

Même le président du Conseil national de suivi de l’accord de la Saint-Sylvestre (CNSA), Joseph Olenghankoy est sorti de son silence pour dénoncer l’arrestation de celle qu’il considère comme une maman pacifique, en criant à une outrance du pouvoir.

Une raclée bien méritée

Visiblement, les défenseurs de Marie Masemi semblent avoir oublié que ses insultes ont porté atteinte à l’honneur et à la réputation de certaines autorités du pays qui du reste, ont le droit de l’assigner à justice.

Lire aussi Kinshasa: «Jules Munyere », le combattant de l’UDPS aux insultes faciles arrêté

D’ailleurs, il suffit de visualiser quelques unes de ses vidéos pour se rendre compte que les propos de cette vieille femme ne méritent l’applaudissement d’aucune personne normalement constituée.

Au contraire, en écoutant par exemple ses propos à l’égard de la Première dame, Denise Nyakeru Tshisekedi (rien n’indique que c’est à cause de ceux-ci qu’elle a été arrêtée), on se rend vite compte qu’elle avait grandement besoin d’une correction.

Après tout, l’âge n’est pas un motif qui justifierait l’insolence et la violation des lois de la République. Dura lex sed lex. Qu’elle subisse les conséquences de ses actes.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…