Home Sécurité Crise RDC-Rwanda: Washington appuie la médiation internationale, Kinshasa insiste sur l’examen du rapport du groupe d’experts de l’ONU

Crise RDC-Rwanda: Washington appuie la médiation internationale, Kinshasa insiste sur l’examen du rapport du groupe d’experts de l’ONU

6 min read
0
0
fardc 1 min

Au premier jour de sa visite en République Démocratique du Congo, le Secrétaire d’Etat américain, Antonny Blinken, a rencontré le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et d’autres autorités, notamment le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala.

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée avec ce dernier, il a exprimé la position officielle des États Unis sur les tensions entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda.

Ils ont évoqué longuement la question du rapport d’un groupe d’experts de l’ONU, attestant l’appui du Rwanda au M23.

« Nous sommes préoccupés par ce rapport des Nations-unis, a affirmé Antony Blinken, qui indique que le Rwanda appuyait le M23. Nous en appelons à chaque partie dans cette région de pouvoir arrêter tout appui au M23, tout appui à tous les autres groupes armés non étatiques. Ce qui pourra permettre de ramener la paix ».

Lire aussi Intérieur : Le limogeage de Shadari a-t-il été dicté par les Etats-Unis ?

De son côté, Christophe Lutundula a révélé que le gouvernement congolais a saisi le Conseil de Sécurité des Nations Unies et la Commission de l’Union Africaine pour demander l’examen et la publication dudit rapport en intégralité, afin de tirer les conséquences qui s’imposent.

« Nous demandons et nous l’avons dit, que le Conseil de Sécurité publie d’abord le rapport dans son intégralité, y compris les pièces à conviction et ensuite, l’examine et en tire les conséquences. Nous avons écrit hier au Président du Conseil de Sécurité. Aujourd’hui, nous avons saisi le président de la Commission de l’Union Africaine. Donc, le gouvernement de la République, sous l’autorité du Chef de l’Etat, a mis le cap sur l’examen de ce rapport et sa mise en contribution. C’est très important, sa mise en contribution par tous les intervenants bilatéraux et multilatéraux afin de lever le voile de certaines zones d’ombre qui ont été créées délibérément et trouver une solution durable. C’est à dire, en fait, le rapport c’est le diagnostic qui va nous permettre de trouver des médicaments qu’il faut », a déclaré le chef de la diplomatie congolaise.

Lire également Rapport des experts onusiens : Le gouvernement saisit le Conseil de Sécurité pour son examen

Évoquant le rôle de son pays dans la crise Rwando-Congolaise, le chef de la diplomatie américaine a annoncé que les États Unis appuient les efforts de médiation internationale en cours.

« Je suis ici et je vais me rendre au Rwanda. Ce que nous faisons, c’est de nous assurer que les États-Unis peuvent appuyer la médiation internationale, c’est-à-dire le processus mené par l’Angola et le Kenya pour amener la paix, la sécurité et la stabilité (…) », a précisé Anthony Blinken.

A noter qu’après Kinshasa, le Secrétaire d’Etat américain se rend à Kigali, capitale du Rwanda, ce mercredi 10 août 2022. Il va s’entretenir notamment avec le Chef de l’Etat rwandais Paul Kagame et évidemment avec le chef de la diplomatie rwandaise, Vincent Biruta.

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: De Kulunas d’un quartier populaire préparent une surprise au chef de la police provinciale

Des inciviques psychopathes qui distribuent la mort dans les rues de Kinshasa appelés comm…