Home Nation Conférence publique annuelle de la SADC: Un plaidoyer pour l’industrialisation de la sous région

Conférence publique annuelle de la SADC: Un plaidoyer pour l’industrialisation de la sous région

5 min read
0
0
fardc 1 min

En marge du 42 ème sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC), prévu à Kinshasa le 18 août prochain, il s’est tenu, ce vendredi 12 août, une conférence publique dans la salle des spectacles du Palais du peuple.

L’importance du développement industriel dans la lutte contre la pauvreté et la participation économique de la population de la région ont été mises en valeur à travers le thème : « Investir dans l’industrialisation de la région de la SADC :gage d’un développement endogène ».

Cette conférence publique a rassemblé les acteurs de plusieurs horizons, notamment les membres du gouvernement, les opérateurs économiques du secteur public et privé, la société civile, les partenaires au développement ainsi que les corps académiques et scientifique et étudiants.

Parmi eux, Professeur Dr Albert Kabasele, ancien DG de l’Institut géographique et actuellement responsable du Centre de Télédétection; le Professeur Dr Mukoko Samba Daniel, Ancien Vice-premier ministre du Budget ; Dr Joël Sentsho, Conseiller économique au ministère de l’investissement, du Commerce et de l’industrie du Botswana ; Gaby Lubiba Mampuya, Directeur Général ai de l’Office Congolais de Contrôle (OCC) et le Prof Mabi Mulumba, ancien Premier ministre, conférencier principal.

La modération a été assurée par le Professeur Isidore Ndaywel.

Lire aussi 1ère Conférence internationale sur les volcans des Virunga : José Mpanda appelle les populations locales à la sécurisation des équipements aux alentours des volcans

La conférence a été ouverte par le discours du Ministre de l’Intégration régionale et Francophonie, Me Didier Mazenga.
Ce dernier a plaidé pour la conception des schémas pratiques de production des richesses par la transformation des potentiels.

« La révolution industrielle, a-t-il dit, exige de la Communauté de l’Afrique Australe une politique de la domestication du savoir et des technologies innovantes. Pour ce faire, il nous faut des infrastructures, de l’énergie, de la main d’oeuvre qualifiée, des capitaux frais et des investissements aussi bien publics que privés ».

Dans la première partie de son exposé, le Prof Mabi Mulumba a rappelé les objectifs de la SADC et les difficultés rencontrées pour leur concrétisation.

Invité à placer un mot sur cet exposé avant son intervention en panel, le Ministre de l’Industrie, Julien Paluku a soutenu que les économies africaines doivent se tourner vers la transformation des matières premières en lieu et place de l’exportation, qui a montré ses limites depuis les indépendances.

En définitive, les intervenants ont plaidé pour la promotion des investissements et la mobilisation des ressources nécessaires pour la mise en œuvre de l’industrialisation de la SADC, pour assure la valeur ajoutée des ressources naturelles de la région.

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

MIBA: André Kabanda brasse chaque jour 7 000 USD pour la « location » de 2 bus TRANSCO

De gestionnaires publics congolais rivalisent de scandales financiers aussi pharaoniques l…