Home Politique FARDC vs M23: Après l’étape des jérémiades, Kinshasa décide d’expulser l’ambassadeur rwandais

FARDC vs M23: Après l’étape des jérémiades, Kinshasa décide d’expulser l’ambassadeur rwandais

5 min read
0
1

Les autorités congolaises ont décidé, ce samedi 29 octobre 2022, d’expulser l’ambassadeur rwandais en poste en République Démocratique du Congo, Vincent Karega. A l’issue d’une réunion dirigée par le Président de la République, Félix Tshisekedi, le Conseil Supérieur de la Défense a demandé au gouvernement de chasser le diplomate rwandais dans les 48 heures suivant sa notification.

C’est un nouveau cap inquiétant dans la crise sécuritaire et désormais diplomatique entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda qui vient d’être franchi.

Accusant le Rwanda de soutenir les terroristes du M23 qui ont pris le contrôle de plusieurs villages et cités de la province du Nord-Kivu ce samedi, Kinshasa s’est plaint presque partout.

Du Chef de l’État au porte-parole du gouvernement en passant par le président de l’Assemblée nationale, le Premier ministre et le Vice-premier ministre des Affaires étrangères, presque tous les officiels congolais ont dénoncé l’agression de la RDC par le Rwanda.

Ces dénonciations n’ont visiblement pas suffi pour dissuader le Rwanda d’abandonner son entreprise diabolique.

Lire aussi Le message de désapprobation de la RDC au Rwanda remis à l’ambassadeur Vincent Karega

Ainsi, après avoir pris des mesures conservatoires contre Kigali, notamment la suspension des vols de la compagnie d’aviation Rwand’Air à destination de la RDC, en mai dernier, soit trois mois après la reprise de l’activisme du M23, les autorités congolaises ont appuyé sur le bouton de l’arme diplomatique.

Voici un extrait du compte rendu de la réunion du Conseil Supérieur de la Défense lu par le Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, sur les antennes de la RTNC.

Le Conseil supérieur de la défense a rappelé que cette offensive du M23, appuyés par l’armée rwandaise, vient de porter un énième coup aux processus de paix de Nairobi et de Luanda engagés depuis plusieurs mois.

Cette aventure criminelle et terroriste a rencontré une farouche résistance des Forces Armées de la République Démocratique du Congo déterminées à défendre la patrie jusqu’au sacrifice suprême. Ces affrontements ont provoqué un déplacement massif de plusieurs milliers de nos compatriotes, rendant encore plus difficile une situation humanitaire déjà préoccupante.

Au regard des faits qui précèdent, le Conseil Supérieur de la Défense demande au gouvernement d’expulser dans les 48 heures suivant sa notification, Monsieur Vincent Karega, ambassadeur plénipotentiaire du Rwanda en poste en RDC et ce, en raison d’une part, de la persistance de son pays à agresser la RDC, à appuyer le mouvement terroriste du M23 qu’il instrumentalise à cette fin…

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: légère baisse des prix des carburants dans la zone ouest

A travers un arrêté signé le 23 mai 2024, le vice-premier ministre ad intérim de l’E…