Home Politique Intolérance politique et insécurité : Le trio Matata-Fayulu- Mukwege dézingue le régime de Tshisekedi

Intolérance politique et insécurité : Le trio Matata-Fayulu- Mukwege dézingue le régime de Tshisekedi

7 min read
0
0

Matata Ponyo, Martin Fayulu et Denis Mukwege viennent d’ouvrir un nouveau bloc contre Félix Tshisekedi. Les leaders de LGD et de l’Ecide ainsi que le Prix Nobel de la Paix 2018 lui reprochent d’avoir plonger la RDC traverse dans un des moments les plus sombres de son histoire.

Dans une déclaration commune publiée ce lundi 26 décembre 2022, ces trois personnalités critiquent sévèrement la gestion du pays et appellent à de décisions courageuses.

D’entrée de jeu, le bloc que l’on peut désigner désormais par les initiales de ses composantes, MFM, estime que l’existence de la RDC est menacée à cause d’ « un déficit criant de leadership et de gouvernance de la part d’un régime irresponsable et répressif ».

Ils soutiennent que le pouvoir de Félix Tshisekedi « viole chaque jour la Constitution et sacrifie ainsi l’intérêt général sur l’autel des intérêts particuliers ».

Martin Fayulu, Matata Ponyo et Denis Mukwege épinglent entre autres antivaleurs, la corruption, le détournement des deniers publics, le clientélisme, le tribalisme et le népotisme.

« Au lieu de doter le pays d’une armée efficace et d’institutions solides pour assurer entre autres l’intégrité du pays et renforcer la démocratie, déplorent-ils, le gouvernement a privilégié une politique de recours d’externisation de la sécurité nationale à des forces étrangères et, pire, à des États à la base de la déstabilisation du pays, du pillage de ses ressources, et de graves exactions ».

Abandonner les poursuites contre Matata

Au plan politique, Matata, Fayulu et Mukwege regrettent le caractère non inclusif du processus électoral et condamnent « les violations systématiques des libertés d’opinion, d’expression, de réunion et de manifestation ».

Lire aussi 20 millions € de l’UE à l’armée rwandaise : Denis Mukwege n’en revient pas

Pour toutes ces raisons et d’autres, ces trois personnalités exigent la levée de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri; la sécurisation des élections; la recomposition immédiate de la CENI; la recomposition urgente de la Cour Constitutionnelle ; le consensus autour de la Loi électorale, des centres d’inscription d’électeurs et du calendrier électoral ; le respect de la Constitution sur la liberté d’expression, d’opinion, de réunion et de manifestation publique et l’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre du sénateur Matata Ponyo. Ce, conformément à l’article 18 de la Constitution.

Une enquête internationale sur l’insécurité à Kwamouth, Bagata et à Kinshasa

Au plan sécuritaire, ce trio exige la condamnation ferme du Rwanda par le Conseil de sécurité et par tous les pays épris de paix et de justice; le retrait immédiat du M23 de toutes les positions qu’il occupe ; le déplacement loin de la RDC des éléments rwandais des FDLR et ougandais des ADF par l’ONU; le retour de six millions de déplacés internes congolais; la rupture des relations diplomatiques avec le Rwanda et la fermeture de toutes les frontières avec ce pays et; le changement du mandat de la Monusco et de sa brigade d’intervention.

Lire également Zappé par Félix Tshisekedi, Martin Fayulu consulté par la Cenco

« En ce qui concerne l’insécurité à Kwamouth, à Wamba (Bagata) et dans les environs de Kinshasa, ont poursuivi Matata, Fayulu et Mukwege, nous exigeons une enquête internationale neutre pour connaître les contours et les auteurs des tueries barbares qui s’y déroulent de sorte qu’ils répondent de leurs actes devant les tribunaux ».

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…