Home Economie La RDC accède à la présidence de l’OHADA en janvier 2023

La RDC accède à la présidence de l’OHADA en janvier 2023

3 min read
0
0

A partir de janvier prochain, la République démocratique du Congo va diriger la présidence de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA). Ce choix a été fait par les participants à la 53 ème réunion du conseil des ministres de cette organisation, tenue à Niamey (Niger), du 21 au 22 décembre 2022.

C’est la ministre d’Etat, ministre de la Justice, Rose Mutombo, qui deviendra présidente du conseil des ministres de l’OHADA à partir de janvier 2023. C’est elle qui a représenté la RDC dans la capitale du Niger et pris l’engagement, au nom du gouvernement congolais, d’organiser le 30e anniversaire de l’OHADA.

Après avoir pris les symboles du pouvoir, elle a promis de redynamiser cette organisation qui regroupe 17 pays.

Lire aussi RDC: Quand le guichet unique de création d’entreprise encourage l’informel

«Je tiens à remercier le président du Niger et mon cher collègue, le président sortant, pour l’accueil et le travail abattus durant son mandat. Je tiens aussi à remercier les différents collègues qui ont eu à l’accompagner lors du mandat du Niger. Le mandat de la RDC, mon pays, coïncide avec les 30 ans de l’Ohada. J’attends lors de la prochaine session de notre organisation à Kinshasa de décliner ce qui sera notre programme d’action pour le plus grand bien de notre organisation et surtout pour redynamiser notre organisation et achever ce que mon prédécesseur a eu à commencer. Je vous remercie pour l’accompagnement que vous aurez à apporter à la RDC, mon pays », a déclaré Rose Mutombo Kiese.

Reste à savoir si la présidence de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OHADA ne sera pas une responsabilité de trop pour Félix Tshisekedi, surtout au cours de l’année 2023 qui sera électorale.

J. Ntambwe

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Constant Mutamba, une consécration largement méritée

Tribune A 36 ans, Constant Mutamba Tungunga a été nommé ministre d’État à la Justice…