Home Economie OEBK: Le comité Jean-Claude Mavangu disposé à tout contrôle de sa gestion

OEBK: Le comité Jean-Claude Mavangu disposé à tout contrôle de sa gestion

5 min read
0
0

Il ne se reproche de rien et dit n’avoir rien à cacher, tellement sa gestion est transparente. Lui, c’est le Directeur général de l’Organisation pour l’équipement Banana-Kinshasa(OEBK), Jean-Claude Mavangu. Au travers une mise au point signée par le directeur financier, Faustin Madja Mukoko, le 13 février 2013, il a tordu les coups à ses détracteurs qui, apparemment animés de mauvaise foi, l’ont accusé de faire main basse sur les finances de ce service public.

Répondant à un média qui a parlé d’un prétendu détournement de deux millions deux cent cinquante mille dollars, le directeur financier renseigne qu’il n’en est rien et qu’au contraire, l’OEBK a recouru à un prêt d’un million deux cent cinquante mille dollars américains pour désintéresser ses cadres et agents retraités.

Il a expliqué que le DG Jean Claude Mavambu et tout le comité de gestion se décarcassent pour faire renaître l’OEBK de ses centres par l’orthodoxie dans la gestion.

C’est ce qui a permis, a illustré le directeur financier, l’augmentation des salaires des cadres et agents de 360 000 FC(180 USD) dont le paiement est régulier, l’octroi de la prime « vie chère » à raison de 100 USD par personne, la réalisation des travaux de finition du Musée et autres.

Lire aussi Dossier Bukanga Lonzo : Est-ce de la théorie du vrai coupable ‘’introuvable’’ ou du faux coupable ‘’trouvable’’ ?

« Nous mettons à défi toute structure de contrôle des finances qui aimerait contrôler l’OEBK depuis qu’en août 2022, Jean-Claude Mavambu a pris les commandes de ce service », a lancé Faustin Madja Mukoko.

La vérité sur les contrats avec Congo DIAHO et CREC 7

S’agissant des entreprises Congo DIAHO et CREC 7, le directeur financier révèle que les contrats qui les lient à l’OEBK est respectivement de 65 000 USD et une garantie de 487 000 USD pour la première, et de 50 000 USD(30 000 USD sous les comités de gestion précédents) pour la seconde bien que celle-ci a résilié le contrat depuis plusieurs mois.

« L’OEBK retire l’argent uniquement en cas de besoin pour son fonctionnement et tout est parfaitement bien ventilé. L’OEBK vit à l’heure de la transparence de la gestion. C’est un secret de polichinelle », a renchéri le directeur financier.

Ce, avant de marteler sur le fait que le DG Mavambu n’acceptera jamais de payer un salaire à des personnes oisives.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…