Home Politique CENI: Des kits électoraux circulent comme de pains

CENI: Des kits électoraux circulent comme de pains

5 min read
0
0

Les accusations et preuves de la détention des kits électoraux par des personnes non agents de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) se multiplient. Deux ordinateurs destinés à l’enrôlement des électeurs ont été saisis dans le secteur de Banga, territoire d’Ilebo, dans la province du Kasaï, au début du mois de mars entre les mains des membres d’un parti politique.

Si l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs s’est globalement bien déroulée dans la première aire opérationnelle en dépit des difficultés liées à la non maîtrise de l’outil informatique par certains agents, les scandales s’enchaînent dans la deuxième aire opérationnelle.

S’il a jusque là réussi à tout nier, le président de la CENI, Denis Kadima, est sans mot face au dernier scandale en date.

Il s’agit de celui qui a vu le chef de secteur du Sud-Banga et le chef d’antenne de l’Agence nationale de renseignements (ANR) établir un PV de constat de saisie des matériels de la CENI.

En effet, en date du 05 mars 2023, ils ont saisi des mains de quatre membres du parti politique ACI dirigé par le député national Manduandua Mayembe, élu d’Ilebo, deux ordinateurs de la CENI.

Une situation préoccupante dans l’aire opérationnelle 2

En attendant que les services compétents retracent l’itinéraire de ces matériels électoraux, il est devenu évident que le président de la CENI est dépassé par les évènements. Ce, d’autant plus que de rumeurs font état de la détention des ordinateurs par des particuliers presque dans toutes les provinces de l’aire opérationnelle 2.
Il s’agit du Haut-Katanga, Haut-Lomami,Kasaï, Kasaï-Central, Kasaï-Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru, Tanganyika.

Lire aussi Faible taux d’enrôlement au Sankuru : Les acteurs politiques interpelés

A titre illustratif, un député national reproché de ne s’ être pas rendu dans sa circonscription pour sensibiliser sa base à l’enrôlement a plaisanté qu’il n’a pas besoin de se déplacer car, il connaît qui s’est enrôlé et sait comment augmenter le nombre d’ enrôlés en cas de besoin.

A l’instar de ce député national dont nous taisons le nom, de plus en plus d’acteurs politiques auraient le moyen et la possibilité de téléguider les opérations d’enrôlement, à défaut de détenir comme le leader du parti politique ACI, leurs propres matériels électoraux.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…