Home Politique Faible taux d’enrôlement au Sankuru : Les acteurs politiques interpelés

Faible taux d’enrôlement au Sankuru : Les acteurs politiques interpelés

7 min read
0
0

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié, ce mardi 28 février, les chiffres actualisés d’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs sur l’ensemble du territoire national et dans les pays étrangers concernés. De ces chiffres, il s’avère que la province du Sankuru est un très mauvais élève.

La clôture définitive de l’enrôlement dans les dix provinces de l’aire opérationnelle 1, la récupération des jours non prestés dans l’aire opérationnelle 2, l’évolution de l’enrôlement dans l’aire opérationnelle 3 sont les trois points de la communication du rapporteur Patricia Nseya, suivie du point d’information fait par le président de la CENI, Denis Kadima.

En gros, 18 346 235 électeurs se sont enrôlés dans les provinces de l’Equateur, Kinshasa, Kongo-central, Kwango, Kwilu, Mai-Ndombe, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi et Tshuapa, soit 98% du nombre d’électeurs attendus.

Les plus grands taux d’ enrôlement dans cette aire opérationnelle 1 ont été enregistrés dans les provinces du Kongo central (112%) et Kwango(104%) alors que le plus faible taux a été enregistré au Maï-Ndombe avec 933 083 électeurs enrôlés, hormis ceux du territoire de Kwamouth où les agents de la CENI ne sont pas encore déployés dans certains coins, sur 10 91 912 électeurs attendus, soit 85,5%.

Selon la Commission électorale nationale indépendante, le nombre d’ enrôlés au 26 février dans l’Aire opérationnelle 2 était de 6 530 581.

Encore dix jours pour se rattraper

Le rapporteur de la CENI a rappelé que la révision du fichier électoral lancé depuis le 25 janvier 2023 dans les 9 provinces de la deuxième aire opérationnelle devrait prendre fin le 23 février mais après évaluation, une période de récupération de 15 jours a été accordée.

Lire aussi Mise en place dans la territoriale: Joseph Kabila nomme un mort dans le Sankuru

Dans les provinces et les pays de cette aire opérationnelle, à savoir le Haut-Katanga, Haut-Lomami, Lomami, Kasaï, Kasaï central, Kasaï Oriental, Lualaba, Sankuru, Tanganyika, Afrique du Sud, Belgique et France, sur 15 364 029 électeurs attendus, 6 53 581 se sont enrôlés à ce jour, soit 39%.

A la date du 26 février, le monitoring de la CENI renseigne ce qui suit:

Dans le Haut-Katanga, les 551 centres d’inscription prévus sont tous fonctionnels, soit 100% et sur 3 102 38 électeurs attendus, 1 254 222, soit 42% se sont déjà enrôlés.

Ce pourcentage est de 29% d’ enrôlés dans le Haut-Lomami; 34% d’ enrôlés à la Lomami; 42% d’ enrôlés au Lualaba; 33% d’ enrôlés au Kasaï ; 46% au Kasaï central ; 66% au Kasaï Oriental et 43,6% au Tanganyika

Dans la province du Sankuru, sur 1 158 centres d’inscription prévus, seuls 371, soit 32 % sont opérationnels et sur 1 474 679 (un million quatre cent septante quatre mille six cent septante et neuf ) électeurs attendus, seuls 140 774, soit 10% se sont enrôlés.

C’est donc clair que de toutes les provinces des Aires opérationnelles 1 et 2, le Sankuru est celle qui a enregistré le plus faible taux d’électeurs enrôlés par rapport aux prévisions de la CENI.

Lire également Augustin Kabuya dissipe tout malentendu entre l’UDPS et Congo Espoir : Douche froide pour les pourfendeurs de José Mpanda à Mbuji-Mayi

Visiblement, dans la province natale de Patrice Emery Lumumba, la sensibilisation des électeurs à l’ enrôlement semble être le dernier souci des acteurs politiques.

Question: au regard de ce faible taux d’ enrôlement, par quelle magie les lumumbistes autoproclamés du Sankuru, qui prétendent tous soutenir le chef de l’État Félix Tshisekedi,espèrent-ils lui offrir un second mandat?

Seule petite lueur d’espoir : il leur reste encore dix petites journées pour tenter de rattraper le retard.

Sinon, on pourrait déduire que tous les candidats à la présidentielle de décembre prochain peuvent se passer du Sankuru sans se faire aucun souci, cette province ne pesant pas au niveau national, en tout cas selon les chiffres disponibles à ce jour.

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC-Rwanda: L’UE insiste sur un dialogue inclusif

Alors que les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et la coalition…