Home Sécurité Incident mortel du 23 mars à Lubumbashi : Controverse autour du bilan

Incident mortel du 23 mars à Lubumbashi : Controverse autour du bilan

3 min read
0
0

Combien de personnes ont perdu la vie lors de l’incidents survenu le 23 mars dernier à Lubumbashi sur le pont de la rivière Naviundu? Le conseil provincial de sécurité du Haut-Katanga a, dans une mise au point faite le dimanche 2 avril 2023, fourni un chiffre très en deçà de ceux donnés quelques jours plus tôt par la société civile et le parti politique Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC) dont des membres figurent parmi les victimes.

Le cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga a accusé des éléments des FARDC d’avoir ouvert le feu sur des jeunes de l’UNAFEC au niveau du pont jeté sur la rivière Naviundu reliant les communes Kampemba et annexe. Il a avancé un bilan de 25 morts alors que Jean Umba, président national du parti politique créé par feu Gabriel Kyungu Wa Kumwanza a évoqué 21 décès dans ses rangs.

De son côté, le maire de la ville de Lubumbashi a parlé, la semaine dernière, de 5 corps sans vie repêchés dans la rivière Naviundu.

Lire aussi Haut-Katanga: Carton plein à Kasumbalesa, le ministre provincial Miguel Katemb vante les réalisations de Félix Tshisekedi dans le secteur des infrastructures

Tous ces bilans sont contredits par le conseil provincial de sécurité, qui fait état de 8 morts.

« En rapport avec les évènements du 23 mars dernier, le conseil provincial de sécurité a institué une commission ad hoc pour enquêter sur les incidents malheureux survenus au niveau du pont jeté sur la rivière Naviundu. La commission, après avoir enquêté, a déploré 8 morts parmi lesquels un blessé par balle perdue et 7 par noyade ainsi qu’un blessé par qui est en soins intensifs et pris en charge par le gouvernement provincial », a expliqué le ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Katanga, Éric Muta Ndala.

Il a indiqué que les auteurs présumés de l’incident qui a entraîné ces morts sont visés par des poursuites judiciaires.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Le chargé des opérations des FARDC remonte le moral des troupes à Lubero

Le chef d’état-major général adjoint des Forces armées de la République démocratique…