Home Politique Élections: Denis Kadima fonce

Élections: Denis Kadima fonce

3 min read
0
0

En dépit de la méfiance de l’opposition et d’une frange de la société civile, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est déterminée à organiser les élections dans le délai constitutionnel. Conformément au calendrier publié en novembre 2022, elle a confirmé la convocation de l’électorat pour l’élection présidentielle au 1 er septembre prochain.

de posséder la nationalité congolaise d’origine; être âgé de trente ans au moins; jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques ; avoir un diplôme d’études supérieures ou universitaires ou justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine politique, administratif ou socioéconomique et; avoir la qualité d’électeur ou se faire identifier et enrôler lors du dépôt de sa candidature. Une liste d’éléments du dossier a été énumérée.

Toutefois, la détermination de la CENI contraste avec le scepticisme de certains acteurs politiques de l’opposition qui, jugent le processus électoral en cours non inclusif et flou.

C’est le cas notamment du Front commun pour le Congo (FCC), qui n’est pas partie prenante. A l’instar du clan de l’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila, Martin Fayulu et son parti politique n’ont pas déposé des candidatures aux législatives nationales et provinciales. Les uns et les autres exigent une refonte de la CENI, de la Cour constitutionnelle et un audit du fichier électoral par un cabinet international indépendant.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: ce que l’on sait de l’attaque de la résidence de Vital Kamerhe ce dimanche

La résidence du vice-premier ministre sortant de l’Economie nationale, située dans l…