Home Politique RDC: Ces attaques ridicules de Constant Mutamba contre Matata et Fayulu

RDC: Ces attaques ridicules de Constant Mutamba contre Matata et Fayulu

4 min read
0
0

Le président de la Nouvelle génération pour l’émergence du Congo (Nogec) et candidat de la Dynamique progressiste révolutionnaire (DYPRO) à l’élection présidentielle du 20 décembre prochain en République démocratique du Congo multiplie les écarts de langage. Depuis le dépôt de sa candidature, Constant Mutamba enchaîne les attaques ciblées contre les opposants Matata Ponyo, lui aussi candidat et Martin Fayulu, potentiel candidat. Dans l’opinion, peu de gens sont étonnés de ce comportement insolent que l’on dit enraciné dans l’ADN de ce jeune acteur politique.

Si la politique était un art de la laideur, Constant Mutamba aurait déjà reçu plusieurs oscars, tellement il a fait du langage ordurier sa marque de fabrique.

A travers une série de tweets, il s’en prend avec véhémence au leader du LGD et à celui de l’Ecidé qui selon ses dires, auraient peur de sa candidature. Une affirmation qui peut faire rire même un singe, étant donné qu’aucune comparaison n’est permise entre lui et ces deux personnalités politiques, de loin ses aînés sur tous les plans.

En effet, ayant une trop forte opinion de lui-même, Constant Mutamba se croit déjà arrivé et semble confondre le dépôt d’une candidature et l’élection présidentielle proprement dite.

Des analystes soutiennent qu’ habitué à remplir de basses tâches, le président de la Nogec aurait reçu la mission de jouer le trouble-fête lors des élections.

Pas étonnant quand on connaît le passé sulfureux de celui qui avait publiquement manqué du respect au président Félix Tshisekedi, notamment en prétendant être plus compétent que lui.

D’ailleurs, un de ses anciens camarades du Front commun pour le Congo (FCC) dit garder de Constant Mutamba le souvenir d’un « jeune qui n’a pas le sens du respect des aînés ». Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Bien plus, on a fort à parier que Matata Ponyo et Martin Fayulu sont trop occupés pour lui accorder une moindre attention et une petite seconde de leur temps.

Junior Lomanga

ANNONCE
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Léon Nguwa: «les épreuves endurées par l’UNC en 14 ans d’existence et son leader démontrent que notre destinée sera meilleure »

19 juin 2010-19 juin 2014, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a totalisé quator…