Home Politique Du lourd à la présidentielle 2023: Mukwege candidat

Du lourd à la présidentielle 2023: Mukwege candidat

6 min read
0
0

Il était jusque-là au chevet de femmes victimes de violences sexuelles. Il veut désormais être au chevet de toute la République démocratique du Congo. On l’attendait en 2018, il n’avait pas répondu favorablement aux demandes de ses soutiens de partout à travers le monde. On lui a demandé avec insistance de postuler en 2023. Cette fois-ci c’est la bonne. Dr Denis Mukwege sera bel et bien candidat à l’élection présidentielle du 20 décembre prochain.

Le Prix Nobel de la paix l’a annoncé officiellement ce lundi 2 octobre 2023 à Kinshasa, au cours d’une activité.

Denis Mukwege activiste des droits de l’homme apolitique, c’est fini. Appelez le désormais candidat président de la République. Le célèbre gynécologue congolais a mis fin au suspense en annonçant qu’il se portera candidat à la magistrature suprême. Il fera acte de sa candidature ce mercredi au siège national de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans son discours, il s’est dit fatigué de recevoir des honneurs individuels sur tapis rouge alors que la majeure partie de ses concitoyens vivent dans la misère. Il a rappelé que ce sont justement ses compatriotes de différents horizons qui le prient depuis de nombreuses années de candidater.

« Je me suis longtemps retenu. Il n'est pas de mon caractère de m'engager pour un tel défi difficile », a-t-il indiqué.

D’ailleurs, un peu plus de 60% de sa caution exigée par la CENI a été réunie par de congolais soucieux de le voir candidater. Ils lui ont remis un chèque de 60 millions de Francs congolais il y a quelques jours.

Maintenant qu’il s’est jeté dans l’arène politique, « l’homme qui répare les femmes » veut s’attaquer aux causes et non aux conséquences des injustices sociales, impunité, viols, violences et autres maux qui rongent la Nation congolaise.

Lire aussi USA: Dr Denis Mukwege immortalisé par le programme scolaire «la justice n’est pas négociable »

Suffisamment préparé, notamment avec une véritable machine politique silencieuse et un carnet d’adresses garni, Mukwege ne craint plus rien. Il est convaincu que « le moment propice c’est maintenant et non 2028 ».

Sa motivation : « relever la dignité » du peuple congolais.

Une panoplie de distinctions

Dr Denis annonçant sa candidature

Petite visite dans la vitrine du fondateur de l’hôpital général de Panzi où de dizaines de milliers de femmes victimes de violences sexuelles sont gratuitement soignées et prises en charge gratuitement depuis de dizaines d’années pour contempler quelques uns des titres et distinctions les plus honorifiques lui décernés par de très crédibles et sérieuses institutions du monde:

Prix Nobel de la paix (2018); Prix des droits de l’homme de la République française (2007); Prix des droits de l’homme des Nations unies (2008); Prix Olof-Palme (2008)
Chevalier de la Légion d’honneur‎ (2009);
Docteur honoris causa de l’université d’Umeå (2010); Médaille Wallenberg (2010);
Right Livelihood Award (2013); Prix du courage civique (2013); Prix Sakharov (2014); Docteur honoris causa de l’université Harvard‎ (2015); Prix Nobel de la paix (2018); Docteur honoris causa de l’Université protestante au Congo(UPC); Docteur honoris causa de l’université de Pau et des Pays de l’Adour (2022); Docteur honoris causa de l’université de Liège;
Docteur honoris causa de l’Université de Montréal; Four Freedoms Award; Docteur honoris causa de l’université nouvelle de Lisbonne;
Docteur honoris causa de l’université de Pennsylvanie; Docteur honoris causa de l’université catholique de Louvain etc.

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…