Home Politique Campagne électorale : Les candidats de l’Union sacrée obligés d’insérer la photo de Félix Tshisekedi sur leurs affiches

Campagne électorale : Les candidats de l’Union sacrée obligés d’insérer la photo de Félix Tshisekedi sur leurs affiches

6 min read
0
0

C’est une obligation. Tous les candidats députés nationaux, députés provinciaux et conseillers municipaux de l’Union sacrée de la nation doivent impérativement insérer la photo du président de la République candidat à sa propre succession, sur leurs affiches. L’instruction émane du secrétaire permanent de la plateforme présidentielle, André Mbata.

Cette instruction est conforme aux engagements pris par les partis et regroupements politiques membres de l’Union sacrée de la nation dont celui d’apporter un soutien inconditionnel et sans faille au leadership de la haute autorité politique de la plateforme et de se produire de toute action de nature à compromettre sa vision et son action politique.

Les membres de l’Union sacrés se sont engagés aussi à promouvoir l’harmonie et la solidarité entre eux, et à appuyer les candidats désignés par les organes compétents.

Un mauvaise exemple

Petit souci: plusieurs candidats députés nationaux de l’Union sacrée de la nation dont de ministres en fonction refusent d’insérer la photo de leur autorité morale sur leurs affiches.

Un mauvais exemple

D’ailleurs, au cinquième jour de la campagne électorale, force est de constater que peu de cadres de la famille politique du chef de l’État, à l’exception de ceux son parti politique UDPS mouillent le maillot pour sa réélection.

Les membres du gouvernement somnolent

En ce qui concerne par exemple les membres du gouvernement, moins de dix sont descendus dans leurs bases dans le cadre de la campagne électorale pour mobiliser en faveur du candidat numéro 20. Parmi eux, Vital Kamerhe, Jean-Pierre Bemba, Guy Loando et Patrick Muyaya, qui font un travail exceptionnel.

Un bon exemple
Un bon exemple

D’autres, à l’instar de Muhindo Nzangi sont certes sur terrain, mais force est de constater que la photo du président de la République est moins visible dans leurs meetings.

Lire aussi RDC: Vital Kamerhe tourne définitivement la page de l’accord de Nairobi

Une situation qui rappelle la campagne électorale de 2018, au cours de laquelle des candidats du Front commun pour le Congo (FCC) avaient fait le malin en évitant d’insérer la photo du dauphin de Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, sur leurs affiches.

La suite de l’histoire est connue de tous: non seulement les ministres, anciens mandataires publics et autres enfants gâtés du régime de Joseph Kabila n’ont pas battu campagne pour le successeur désigné de leur leader, mais aussi ce dernier a lamentablement échoué.

André Mbata ne veut décidément pas que les candidats députés et conseillers municipaux de l’Union sacrée imitent le triste exemple de leurs collègues du FCC.

En quelque sorte, il leur laisse entendre que nous avons géré ensemble, avons bénéficié ensemble des dividendes du pouvoir et par conséquent, nous devons porter ensemble le bilan devant le peuple, quel qu’il soit.

Jean Pérou Kabouira

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Présidentielle : Bemba et Kamerhe balisent le chemin pour Tshisekedi à l’Équateur et au Bandundu

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Constant Mutamba, une consécration largement méritée

Tribune A 36 ans, Constant Mutamba Tungunga a été nommé ministre d’État à la Justice…