Home Politique Campagne électorale de Félix Tshisekedi dans la diaspora : Tout ça pour 13 mille électeurs ?

Campagne électorale de Félix Tshisekedi dans la diaspora : Tout ça pour 13 mille électeurs ?

8 min read
0
0

Le Pr André Mbata Betukumesu, secrétaire permanent de l’Union sacrée de la nation, est à la tête d’une forte délégation de la plateforme politique au pouvoir en République démocratique du Congo, en Belgique et dans d’autres pays.

Au centre de sa mission : battre la campagne électorale pour le président de la République candidat à sa propre succession, Félix Tshisekedi. Seulement, il y a un déséquilibre frappant entre le nombre des membres de sa délégation et le nombre total des électeurs de l’ensemble de la diaspora congolaise.

La délégation de l’Union sacrée en Belgique est constituée, outre le Pr André Mbata, des députés nationaux Eliezer Ntambwe et Jean-Marie Lukulasi, du ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu, ainsi que de Ange Pabolangi, coordonnateur de la campagne électorale de Félix Tshisekedi pour la diaspora congolaise.

Lors d’une conférence tenue samedi 25 novembre à Bruxelles, André Mbata a déclaré notamment que le chef de l’État compte sur les compatriotes de Belgique, car c’est là qu’a commencé son combat politique. Celui qui est également 1er vice-président de l’Assemblée nationale, a dressé un « bilan positif » de l’action de Félix Tshisekedi à la tête du pays, avant de présenter ses perspectives pour la sécurisation du territoire national, l’amélioration des conditions de vie du Congolais ainsi que le développement du pays.

Lire aussi Fichier électoral : Infime représentation de la diaspora

Il a cité plusieurs réalisations du président de la République sortant sortant, entre autres la construction des écoles et centres de santé, la gratuité de l’enseignement primaire, la gratuité de la maternité et le programme du développement local des 145 territoires, sans oublier l’augmentation du salaire des fonctionnaires et des enseignants, la facilité dans l’octroi des visas aux étrangers d’origine congolaise, ou encore l’augmentation du produit intérieur brut (PIB), qui est passé de 40 à 60 milliards de dollars ainsi que la réussite des Jeux de la Francophonie.

A cela s’ajoutent le droit de vote à la diaspora, les différents mandats à la tête des organisations continentales et régionales (Union africaine, SADC, CEEAC), ce qui a permis à la République démocratique du Congo de reprendre sa place dans le concert des nations et d’être audible et respectée.

Vraiment rationnel?

Un beau discours devant un auditoire visiblement acquis à sa cause. Seulement, Prof André Mbata semble avoir oublié que selon les statistiques de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’ensemble de la diaspora congolaise compte 13 290 (treize mille deux cent nonante ) électeurs dont 3201 en Afrique du Sud, 3106 en Belgique, 774 au Canada, 388 aux États-Unis et 5822 en France.

Question: pourquoi mobiliser des moyens financiers importants pour le déplacement et le séjour à l’étranger d’une délégation de six personnes dont un vice-président de l’Assemblée nationale, deux députés nationaux et un ministre juste pour conquérir si peu d’électeurs ?

Entre temps, de plus en plus des candidats députés nationaux de l’Union sacrée de la nation se plaignent du manque de moyens financiers pour battre leur campagne électorale et celle du candidat Félix Tshisekedi.

"Un seul cadre de l'Union sacrée pouvait à lui seul battre campagne pour notre candidat dans tous les cinq pays. Les autres pouvaient se concentrer dans leurs bases respectives", estime un candidat député national de la plateforme présidentielle.

Un autre crie à la distraction, avançant qu’il y a mieux à faire dans une campagne électorale si compliquée pour le président sortant que d’aller gaspiller de l’argent dans les hôtels à l’étranger au moment où les adversaires de Félix Tshisekedi multiplient les déplacements à l’intérieur du pays.

Selon les statistiques de la CENI après toilettage du fichier électoral, il y a au total 43.955.181 électeurs. Les provinces ayant plus d’ électeurs sont Kinshasa avec 5 062991, le Nord-Kivu avec 3 026 907, le Sud-Kivu qui a 2 873 618 électeurs et le Haut-Katanga avec ses 2 804 173 électeurs, suivie du Kwilu avec ses 2 511438 et le Kongo central qui a 2 148 989 électeurs.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: De Kulunas d’un quartier populaire préparent une surprise au chef de la police provinciale

Des inciviques psychopathes qui distribuent la mort dans les rues de Kinshasa appelés comm…