Home Economie Kinshasa: L’IGF presse les prestataires de communiquer sur l’état réel des travaux de construction de «Zando »

Kinshasa: L’IGF presse les prestataires de communiquer sur l’état réel des travaux de construction de «Zando »

4 min read
0
0

Les différentes structures et institutions impliquées dans la construction du marché central de Kinshasa, communément appelé « Zando » ont participé, vendredi 24 novembre 2023, à une séance de travail sur l’évaluation des travaux organisée par l’Inspection générale des finances (IGF).

Ont pris part à cette séance de travail notamment, le ministère provincial des Infrastructures, travaux publics et reconstruction (ITPR), la société Sogema et la société de construction CNC appelée communément Zengew ainsi que la SOFIBANQUE.

L’Inspecteur général des finances-chef de service, Jules Alingete, accompagné de l’inspecteur général des finances adjoint, Victor Batubenga, de l’inspecteur général des finances-chef des brigades chargé des provinces et dntités décentralisées, Bitasimwa Bahii et des inspecteurs généraux des finances en mission d’encadrement de ce projet ont passé au peigne fin, avec d’autres participants, l’état d’avancement des travaux de ce grand site d’approvisionnement et de vente.

Selon le programme initial, il était prévu que ce marché soit livré à la ville de Kinshasa le 30 novembre prochain.

A pratiquement 5 jours de la date buttoir, cette séance de travail a permis à l’IGF d’avoir des informations en tant qu’organe de contrôle dans ce projet.

« Nous avions voulu dans le cadre de la mission de l’Inspection générale des finances d’encadrement de toutes les opérations financières de la ville de Kinshasa, faire une évaluation avec eux pour savoir si le 30 novembre, il serait possible que l’entrepreneur puisse livrer les travaux à la ville de Kinshasa », a révélé Jules Alingete.

L’IGF, qui tient au respect du délai comme prévu au départ, a exigé sans autre forme de procès aux prestataires de communiquer avec précision la date de la remise de ce marché à l’Etat congolais.

Face à l’intransigeance de l’IGF, les prestataires ont demandé et obtenu que les discussions se poursuivent le mardi 28 novembre prochain.

Le nouveau marché central de Kinshasa compte 630 magasins avec une zone des chambres froides et des entrepôts, 52 cages d’escaliers pour faciliter le déplacement des personnes d’un niveau vers un autre et une station d’essence ainsi que des parkings

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

L’étonnante demande de soutien de l’ambassade RD Congolaise en France au Groupe Canal Plus

L’ambassade de la République démocratique du Congo en France cherche des entreprises…