Home Economie Gestion publique : L’IGF place l’année 2024 sous le signe du renforcement de la lutte contre les antivaleurs

Gestion publique : L’IGF place l’année 2024 sous le signe du renforcement de la lutte contre les antivaleurs

2 min read
0
0

Après avoir réalisé des prouesses remarquables en 2023 dans le cadre de l’assainissement des finances publiques, l’Inspection générale des finances (IGF) entame l’année 2024 avec la détermination de faire plus. Cette structure rattachée à la présidence de la République est déterminée à renforcer le contrôle a priori.

Aux termes de l’article 122 de la loi relative aux finances publiques du 11 juillet 2011, l’IGF a pour mission de surveiller toutes les opérations financières de l’État.

Pour mieux consolider les acquis, l’IGF s’engage à renforcer la patrouille financière.

« Année 2024, l’année du renforcement de la lutte contre les antivaleurs dans la gestion publique », peut-on lire sur le compte X, ancien twitter de l'IGF.

L’institution dirigée par l’inspecteur général des finances, chef de service Jules Alingete a précisé que:

"La patrouille financière demeure le mode par excellence du contrôle des Finances Publiques pour amener la RDC sur la liste des grandes nations en matière de gestion publique".

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…