Home Politique Législatives provinciales : L’UNC et l’AFDC accompagnent l’UDPS dans le Grand Kasaï

Législatives provinciales : L’UNC et l’AFDC accompagnent l’UDPS dans le Grand Kasaï

4 min read
0
0

Les résultats provisoires des législatives provinciales, publiés dans la nuit du dimanche au lundi 22 janvier 2024 confirment la montée en puissance de l’Union pour la nation congolaise (UNC). Déjà deuxième aux législatives nationales derrière l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti politique de Vital Kamerhe a gagné plusieurs sièges dans les provinces du Kasaï oriental, Kasaï central, Kasaï, Lomami et Sankuru, situées au centre du pays.

Si l’UDPS a réédité son exploit des législatives nationales à la députation provinciale, il en est de même de son premier allié, l’UNC. Elles ont respectivement 92 et 51 élus sur l’ensemble du pays selon les résultats provisoires publiés par la CENI.

Seule différence par rapport aux législatives nationales, l’AFDC de Bahati Lukwebo s’est placée à la deuxième position avec 79 sièges.

Dans la région du Grand Kasaï, fief naturel du président Félix Tshisekedi, la logique a été respectée. Le parti présidentiel a obtenu 27 sièges, sans compter ses regroupements mosaïques.

Les partis politiques de Kamerhe et Bahati ont obtenu respectivement neuf et dix sièges. Pas mal quand on considère le fait qu’aucun autre parti politique pris individuellement n’a fait mieux dans cette partie du pays.

Dans la province du Kasaï central par exemple, le match a été équilibré, l’UDPS ayant obtenu à elle seule (sans ses mosaïques) 6 sièges, contre 4 pour l’AFDC et 3 pour l’UNC.

Au Kasaï, elles ont obtenu respectivement 8, 2 et 3 sièges tandis que dans le Sankuru, l’UDPS (sans mosaïques) a obtenu 4 sièges, l’UNC 3 et l’AFDC 1.

Au Kasaï oriental, il n’y a pas match, l’UDPS ayant pris 6 sièges, l’AFDC-A 4 et l’UNC zéro.

Situation presque similaire à la Lomami.

Ces trois formations politiques dominent les débats également dans le Sud-Kivu où l’UNC a obtenu 9 sièges contre 8 pour l’AFDC et 7 pour l’UDPS.

Pour revenir au Grand Kasaï, il faut dire que sauf fair-play ou énorme surprise, l’UDPS pourra s’octroyer les gouvernorats du Kasaï, Kasaï oriental, Kasaï central, Lomami et Sankuru.

Ce, car avec ses propres sièges et ceux obtenus par ses regroupements mosaïques dont 2A/TDC, le parti présidentiel n’aurait besoin que de quelques sièges pour être majoritaire dans les assemblées de ces provinces.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…