Home Société RDC: Idi Tabani Zakaria, ce businessman et philatrope congolais à qui l’on colle d’autres nationalités

RDC: Idi Tabani Zakaria, ce businessman et philatrope congolais à qui l’on colle d’autres nationalités

4 min read
0
0

Depuis quelques jours, plusieurs nationalités dont soudanaise sont attribuées à Idi Tabani Zakaria. Peu connu du public, cet opérateur économique et philatrope congolais n’est pas moins congolais que ses détracteurs. Focus sur certaines réalisations de cet homme d’affaires qui porte le Congo dans son sang et son âme.

Dans les milieux politiques de Kinshasa, certains ont entendu parler de Idi Tabani Zakaria pour la première fois en janvier 2022, quand a surgit l’affaire de l’octroi du marché d’ « acquisition d’équipements spécialisés de sécurité et de véhicules et accessoires du charroi » de la présidence de la République, à l’une de ses sociétés, Golden Courts SARL.

Mais dans le Congo profond, notamment dans l’ex-province Orientale, il est connu depuis les années 1980. A l’époque, il y exerçait des activités économiques dans plusieurs secteurs.

Dans les années 1990, Idi Tabani Zakaria fut contraint par la guerre, de s’exiler en Ouganda sans suspendre ses investissements en RDC.

Dans les actuelles provinces du Haut- Uele et de l’Ituri, beaucoup d’édifices scolaires et religieux ont été construits grâce à son financement. Mais discret et effacé, il laisse ses œuvres parler à sa place.

A titre d’exemple, ce sont les sociétés de Idi Tabani Zakaria qui ont gagné les marchés de construction du gouvernorat, de la résidence du gouverneur du Haut- Uele et de quelques routes de la ville d’Isiro dont les travaux sont en cours.

Bien plus, cet homme d’affaires qui est aussi un philanthrope certifié a financé sur fonds propres, les travaux de rénovation de l’ambassade de la RDC à Kampala, en Ouganda, et une école dénommée Umoja international french Scholl qui forme gratuitement les enfants réfugiés congolais.

Cet établissement scolaire est reconnu par le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique.

Ce n’est pas tout car, ce congolais à qui l’on attribue d’autres nationalités a contribué aussi dans la construction du bâtiment qui abrite, à Kinshasa, le secrétariat général au développement rural.

Selon certaines indiscrétions, Idi Tabani Zakaria serait dans le viseur de certains opérateurs économiques, qui seraient jaloux de ses entrées dans le cercle du pouvoir, synonyme d’après eux, de contrats juteux pour ses sociétés.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…