Home Société Plafonds en mousse dans les nouveaux bâtiments de l’UPN: Les explications peu convaincantes de Muhindo Nzangi

Plafonds en mousse dans les nouveaux bâtiments de l’UPN: Les explications peu convaincantes de Muhindo Nzangi

4 min read
0
2

Des vidéos récemment publiées sur les réseaux sociaux ont montré des plafonds en mousse se détacher de bâtiments fraîchement rénovés par le gouvernement et inaugurés en décembre dernier par le président Félix Tshisekedi à l’Université pédagogique nationale (UPN). Face au tollé qui s’en est suivi, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, s’est rendu sur le lieu ce lundi 4 mars 2024 pour évaluer la situation.

Des bâtiments flambants neufs ou récemment rénovés dont les pièces se détachent au moindre vent? Les images des plafonds de bâtiments de l’UPN s’envolant et s’éparpillant ont choqué des internautes.

Chacun y est allé par son commentaire. Les uns criant au mauvais choix des entreprises qui ont bénéficié du marché de construction et/ou rénovation de ces bâtiments. Les autres ont dénoncé l’utilisation des matériels de mauvaise qualité.

Sur place, le ministre de l’ESU a validé à demi-mots la seconde hypothèse.

Muhindo Nzangi a en effet, reconnu que les plafonds de marque « Armstrong » installés ne sont pas adaptés aux conditions climatiques locales.

« Nous avons constaté qu'il y avait plus de peur que de mal. Vous avez entendu le technicien expliquer qu'une petite erreur de calcul a été commise en installant un type de plafond qui n'a pas résisté au vent sur ce site de l'UPN. Tout est en train d'être réparé pour installer des plafonds plus résistants. Je suis convaincu que le problème est pratiquement résolu. Cette vidéo visait à saboter cette réalisation. Seuls quelques plafonds extérieurs ont été emportés par le vent. Tout a été retiré et en moins de 3 jours, tout est en train d'être réparé », a-t-il déclaré.

Pour le reste, le ministre de l’ESU a demandé aux étudiants de l’UPN de faire confiance au gouvernement.

Question: qu’est ce qui rassurera la communauté de l’UPN qu’il n’y a pas d’autres matériels, en dehors de plafonds, qui ne seraient pas adaptés et pourraient donc dans l’avenir causer des problèmes à ces beaux bâtiments ?

D’aucuns pensent que le gouvernement devait sérieusement interroger les sociétés qui ont construit et/ou rénové les bâtiments de l’UPN. Il en va de la sécurité publique.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…