Home Société Mongala: OLPA exhorte le nouveau maire de rouvrir la radio Top Lisala

Mongala: OLPA exhorte le nouveau maire de rouvrir la radio Top Lisala

6 min read
0
0

Dans une correspondance adressée, le 19 mars 2024, à M. Romain Atongoli, Maire de la ville de Lisala, avec ampliation au Vice- Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières et au Gouverneur de la province de Mongala, OLPA lui demande d’ordonner la reprise des émissions de Radio Top Lisala, station privée émettant à Lisala, chef-lieu de la province de Mongala, fermée depuis plus de 120 jours.

Ci-dessous l’intégrité de la lettre réceptionnée par les services de la Mairie de Lisala:

Kinshasa, le 19 mars 2024

N/Réf : 338/CE/JAKM 03/24   

Transmis copie pour information :

A son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières

 A son Excellence Monsieur le Gouverneur  de la province de Mongala

(Tous respectivement à Kinshasa/Lingwala et à Lisala/Mongala)

A Monsieur le Maire de la ville de Lisala à Lisala/Mongala

Objet : demande de réouverture de radio Top Lisala

Au nom du Comité exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), Organisation non gouvernementale de défense et de promotion de la liberté d’information basée à Kinshasa, j’ai l’avantage  d’approcher votre Autorité pour ce repris dans l’objet.

OLPA vous prie de bien vouloir accepter de vous impliquer personnellement pour la reprise des émissions de la radio Top Lisala, émettant à Lisala.

Cette station a été fermée, le 28 novembre 2023, par votre prédécesseur M. Désiré Koyo  accompagné de plusieurs éléments de la Police nationale congolaise (PNC/Lisala) ayant pris d’assaut les installations de Radio Top Lisala.

Une mesure consécutive à la diffusion d’une émission spéciale sur l’arrivée à Lisala de M. Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République. Au cours de cette émission, M. Francis Mapenze, propriétaire de Radio Top Lisala, a émis de vives critiques sur la gestion de la ville de Lisala et de la province de Mongala.

Monsieur,

Votre avènement à la tête de la ville de Lisala augure une nouvelle ère en termes de liberté d’information dans votre juridiction.

Il est clair que vous ne cautionnerez pas la mesure excessive de votre prédécesseur. Car réduire au silence un média pendant plus de 100 jours constitue une violation manifeste des dispositions Constitutionnelles, celles de l’Ordonnance-loi N°23/009 du 13 mars 2023 fixant les modalités d’exercice de la liberté de la presse, la liberté d’information et d’émission par la radio et la télévision, la presse écrite ou tout autre moyen de communication en République démocratique du Congo et de la loi organique du 10 janvier 2011 portant composition, attribution et fonctionnement du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC).

Il y a lieu de rappeler que, lors de son  discours d’investiture le 20 janvier 2024, le Président Félix-Antoine Tshisekedi a réitéré son profond attachement à la démocratie et aux valeurs républicaines. La liberté de la presse est un des piliers de la démocratie.

Au regard de ce qui précède, OLPA reste convaincu que vous ne ménagerez aucun effort pour vous démarquer des actions liberticides de votre prédécesseur, en ordonnant hic et nunc la reprise des émissions de radio Top Lisala et en favorisant l’exercice de la liberté de presse dans votre juridiction.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments patriotiques.

Kabongo Mbuyi, Secrétaire exécutif

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Corruption et détournements, le casse-tête du gouvernement Judith Suminwa

Au moment où la nouvelle première ministre, Judith Suminwa Tuluka, consulte les forces soc…