Home Politique RDC: Quand Lambert Mende regrette l’arrêt du Conseil d’Etat annulant l’élection du Gouverneur du Sud-Ubangi

RDC: Quand Lambert Mende regrette l’arrêt du Conseil d’Etat annulant l’élection du Gouverneur du Sud-Ubangi

6 min read
0
0

L’ancien Ministre de la Communication et Médias n’est pas du tout content de l’arrêt rendu par le Conseil d’État annulant l’élection du gouverneur de la province du Sud-Ubangi. Lambert Mende a exprimé son mécontentement ce lundi 24 juin à travers un message publié sur un de ses comptes sur les réseaux sociaux.

L’élection du Gouverneur et Vice-gouverneur du Sud-Ubangi ressemble un peu à la saga de l’élection du gouverneur du Sankuru.

Candidat indépendant, le gouverneur sortant du Sud Ubangi, Taila Nage a vu sa candidature rejetée par la CENI. Ce rejet a été confirmé par la Cour d’appel de Gemena mais il n’a pas dit son dernier mot. Ses avocats avaient saisi le Conseil d’Etat pour exiger que sa candidature soit allignée. Mais la CENI s’y est opposé et a organisé l’élection.

Au Sankuru, ce sont les mêmes acteurs qui s’affrontent depuis février dernier. Invalidé par la Cour d’appel de Lusambo, le candidat indépendant Joseph Stéphane Mukumadi a saisi le Conseil d’Etat qui l’a réhabilité. C’était sans compter avec l’opiniatreté de la CENI qui, a tenu à organiser cette élection avec un seul candidat, Lambert Mende Omalanga.

L’Assemblée provinciale a dit niette et a séché la plénière qui devrait cautionner le plébiscite du leader de la Convention des Congolais Unis(CCU).

Finalement, et au prix du sang des innocents et de dégâts matériels énormes, la présidence de la République avait demandé au ministère de l’intérieur de reporter sine die ce scrutin problématique.

En attendant la fixation d’une nouvelle date pour l’organisation de cette élection, la décision du Conseil d’État sur l’élection du Gouverneur du Sud-Ubangi ne fait pas les bonnes affaires du jusque-la candidat unique à l’élection du gouverneur du Sankuru.

« Le Conseil d’État a rendu ses arrêts sous les REA 106 et 113/006, annulant l’élection de Messieurs Jean Claude Mambenze et Zephirim Zabusu élus respectivement Gouv et vice gouverneur du Sud Ubangi en déclarant recevable et fondé l’appel de M.Taila Nage Johachim qui n’a jamais été candidat à cette élection », a constaté Lambert Mende sur un de ses comptes sur les réseaux sociaux.

La pression du FCC sur les députés provinciaux du Sankuru

Dans ce message authentifié par Alternance.CD, l’ancien porte-parole du gouvernement semble être gêné par cet arrêt qui pourrait servir de cas jurisprudence pour la réhabilitation de son challenger Mukumadi.

« Il[Conseil d’Etat] s’est arrogé la compétence d’examiner et rejeter l’exception d’inconstitutionalité soulevée devant lui alors que celle-ci relève de la Cour Constitutionnelle… », a poursuivi Lambert Mende.

Aux dernières nouvelles, le Front Commun pour le Congo(FCC) ferait une pression sur les députés provinciaux du Sankuru afin de les pousser à voter celui que d’aucuns considèrent comme leur bête noire.
A ce propos, il nous revient d’apprendre qu’une réunion s’est tenue ce lundi entre un haut cadre de la famille politique de Joseph Kabila et un groupe d’élus provinciaux de la province d’origine de Patrice Emery Lumumba.

Jean Perou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Ministère de la Communication et Médias: Jolino Makele totalement aphone, Lambert Mende s’en mêle

Le Ministre de la Communication et Médias, Jolino Diwampovesa Makelele parait être un des …