Home Société RDC: André Bokundoa encourage la promotion des valeurs pour la paix et la justice

RDC: André Bokundoa encourage la promotion des valeurs pour la paix et la justice

6 min read
0
0

A l’occasion de la fête de nativité de Jésus-Christ, le Président national et Représentant légal de l’Eglise du Christ au Congo(ECC), Révérend Docteur André Bokundoa Bo Likabe a adressé un message aux chrétiens de cette église en particulier et aux congolais en général. Il a attiré l’attention de la population sur le fait que ses rêves tardent à se concrétiser.

L’insécurité qui prévaut dans certaines provinces où le sang continue à couler, l’injustice qui fait que seul un petit groupe de privilégiés puisse jouir de richesses du pays, ou encore la faim sont parmi les antivaleurs qu’il a déplorées. Pour y remédier, le Président national de l’église du Christ au Congo préconise la crainte du seigneur et encourage les congolais à promouvoir les valeurs qui édifient une nation. Voici l’intégralité de son message à l’occasion de la fête de Noël 2019.

MESSAGE DU PRÉSIDENT NATIONAL DE L’EGLISE DU CHRIST AU CONGO A L’OCCASION DE LA FÊTE DE NOËL 2019

Peuple de Dieu à travers son Eglise du Christ au Congo.
Que la grâce et la paix de celui qui était né à Bethléem et que nous célébrons aujourd’hui soient notre partage.

La fête de Noël que nous célébrons aujourd’hui, nous trouve dans une période particulière comme un peuple qui est en train de traverser de moments difficiles de son histoire. Car, toutes ses attentes, tous ses rêves semblent encore demeurer dans la confusion.

Notre peuple veut la paix, mais il n’y a pas de paix quand quelque part à l’Est de notre pays le sang continue à couler ;
Notre peuple veut vivre dans la joie, mais il n’y a pas de joie ;
Notre peuple veut vivre dans un pays où la justice est pour tous, car c’est elle qui élève la nation. Mais il fait face beaucoup plus à des situations d’injustice où un petit groupe de gens a tous les privilèges et le peuple n’a rien ;
Notre peuple veut travailler dans la dignité, manger à sa faim et prendre en charge les siens, mais rien de pareil est à sa portée.
Car les antivaleurs dominent encore dans l’âme de notre société.

Mais comme les prophètes, au milieu des enfants d’Israël, appelaient aux jours heureux par la promotion des valeurs et de la crainte de l’Eternel, nous aussi, nous espérons et appelons aux jours heureux, aux jours de la bonne nouvelle où la gloire de Dieu se manifestera au milieu de nous comme dans les lieux très haut et que la paix, produit de la justice pour tous, règnera dans ce monde et dans ce pays à cause des hommes et des femmes que Dieu agrée ; les hommes et les femmes de bonne volonté.

Que cette fête de Noël, soit celle de notre responsabilité à tous, à promouvoir les valeurs, le droit, le respect de la sacralité de la vie et l’amour du prochain, notre semblable.

A l’Eglise du Christ au Congo, nous nous sommes engagés à promouvoir les vertus chrétiennes, celles de la justice, l’amour, l’unité, la solidarité et la tolérance, car elles caractérisent notre rôle du sel de la terre et de la lumière du monde.

Joyeux Noël à tous. Que Dieu vous bénisse.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

« Le vol du peuple était phénoménal »: un kabiliste passe aux aveux

Ancien Vice-ministre des Affaires étrangères sous l’ancien Chef de l’État Jose…