Home Société Kinshasa: Des bourgmestres sortants refusent de laisser les jeeps de fonction

Kinshasa: Des bourgmestres sortants refusent de laisser les jeeps de fonction

2 min read
0
0

Ça risque de barder à Kinshasa entre les bourgmestres sortants et entrants. Les nouvelles autorités municipales de 24 communes de la capitale nommées par ordonnance présidentielle, le 25 novembre 2022, risquent de manquer les moyens de transport pour se rendre au service. Leurs prédécesseurs refusent de céder les jeeps de fonction.

C’est en mai 2019 que le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, avait remis 48 jeeps 4×4 aux 24 bourgmestres et leurs adjoints au titre de 2 jeeps par commune.

Trois ans et demi plus tard, au moment de quitter leurs fonctions, les bénéficiaires refusent de les céder à leurs successeurs.

Lire aussi Aveu d’échec de Ngobila: « Sur les 24 bourgmestres, il n’y a même pas 3 qui font le boulot »

Toutefois, certains auraient résolu de prendre le contre pied de leurs collègues en cédant sans condition leurs jeeps.

D’après de sources d’alternance.cd, lors de la réunion tenue mardi 29 novembre à la FIKIN, les bourgmestres sortants auraient décidé, entre autres, de retenir les jeeps de fonction pour exiger notamment le paiement de douze mois d’arriérés de salaire.

Selon le journaliste Yves Buya, redoutant un détournement de leurs indemnités de sortie, les bourgmestres sortants solliciteraient l’intervention du chef de l’État.

Junior Lomanga