Home Nation Affaire Kamerhe : le CASC prend acte !

Affaire Kamerhe : le CASC prend acte !

2 min read
0
0

La Cour de Cassation a annulé, le lundi 11 avril 2022, l’arrêt de la Cour d’Appel de Kinshasa-Gombe ayant condamné à 13 ans de prison pour détournement de fonds publics,Vital Kamerhe, ex Directeur de Cabinet du Chef de l’État, et renvoi l’affaire devant la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe autrement composé.

Pour le Collectif d’actions de la société civile (CASC), seul le reejugement demeure serein afin de garantir l’état de droit, vision claire du Chef de l’État.

L’ancien Directeur de Cabinet et un des principaux alliés politiques du Chef de l’État est poursuivi pour détournement des deniers publics alloués à la construction de maisons préfabriquées dans le cadre du projet de 100 jours.

Cette structure de la société civile qui réunit les mouvements citoyens et les organisations formelles de la société civile, insiste par ailleurs, sur la nécessité de préserver la paix sociale et garantir l’égalité de chaque citoyen devant la justice.

Cette décision de la haute Cour s’ajoute donc à la série de bonnes nouvelles pour celui qui était aux côtés du Chef de l’État entre 2018 et 2019.

La Cour a noté dans sa décision que le droit de la défense de Vital Kamerhe avait été violé, et que son dossier n’était pas en état d’être jugé.

Les compteurs sont donc remis à zéro.

J. Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

MIBA: André Kabanda brasse chaque jour 7 000 USD pour la « location » de 2 bus TRANSCO

De gestionnaires publics congolais rivalisent de scandales financiers aussi pharaoniques l…