Home Monde Débat d’entre-deux-tours de la Présidentielle en France : Macron cogne Le Pen sur la question de la Russie

Débat d’entre-deux-tours de la Présidentielle en France : Macron cogne Le Pen sur la question de la Russie

3 min read
0
0

Qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle en France, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’ affrontent en direct ce mercredi 20 avril 2022 lors du traditionnel débat d’entre-deux-tours. Ils débattent notamment sur le pouvoir d’achat, la sécurité, l’Union Européenne, la retraite…le climat et la Russie.

Concernant la Russie, le président sortant a mis KO la candidate du RN, notamment en l’accusant de dépendre du pouvoir russe.

Comme on pouvait s’y attendre, l’invasion de l’Ukraine par la Russie est un des sujets qui peuvent convaincre les électeurs indécis à faire le choix. Et, vu de l’opinion publique française et européenne, Macron l’aurait emporté ce soir. Pour cause, il a déstabilisé son adversaire, en dramatisant le dossier du prêt russe.

« Vous parlez à votre banquier, en réalité, quand vous parlez de la Russie », a lancé Emmanuel Macron à Marine Le Pen à propos du prêt qu’elle a contracté en 2015.

« C’est ça le problème Madame Le Pen », a-t-il souligné.

« Il sait pertinemment que c’est faux. Je suis une patriote. J’ai toujours défendu les Français toute ma vie », a répondu Marine Le Pen.

Macron a poursuivi que Le Pen ne rembourse pas le prêt russe, ce qui l’a rend dépendante de la Russie.

Visiblement embarrassée, la candidate du RN a rétorqué :« Je ne peux pas vous laisser dire qu’on ne rembourse pas. On rembourse tous les mois. C’est assez long, c’est vrai. Nous sommes un parti pauvre mais c’est n’est pas déshonorant ».

JPK

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kasaï: Le pressant ultimatum de l’Assemblée provinciale aux élus en situation d’incompatibilité

Les trente députés provinciaux du Kasaï sont désormais investis des pouvoirs parlementaire…