Home Monde Diplomatie : Lutundula régularise la situation de la RDC à l’Union Africaine

Diplomatie : Lutundula régularise la situation de la RDC à l’Union Africaine

5 min read
0
0

Le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, a déposé, ce mercredi 20 avril 2022, les instruments de ratification du Protocole du Conseil de Paix et Sécurité(CPS) de l’Union Africaine par la République Démocratique du Congo, au Building Mwalimu Nyarere, à Addis-Abeba, en Ethiopie. Ces instruments de ratification ont été réceptionnés par le Commissaire pour les affaires politiques, paix et sécurité de la commission de l’UA, l’ambassadeur Bankole Odeoye.

Adopté le 9 juillet 2002, à Durban, en Afrique du Sud, le Protocole relatif à la création du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine est entré en vigueur en décembre 2003. Il est devenu pleinement opérationnel au début de l’année 2004.

Le CPS constitue un système de sécurité collective et d’alerte rapide, visant à permettre une réaction rapide et efficace aux situations de conflit et de crise en Afrique. Il constitue également le pilier central de l’Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA), qui est le cadre de la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité sur le continent africain.

A en croire le chef de la diplomatie congolaise, la République Démocratique du Congo n’a pas pu déposer les instruments de sa ratification à cause des tensions observées au pays au cours de vingt dernières années.

« Aussi, ai-je le plaisir de vous informer ce jour que ce mercredi prochain, 20 avril, je déposerai les instruments de ratification du Protocole de 2002 portant création du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine, dépôt qui n’a pu se faire à temps opportun en raison, sans doute, des turbulences qui ont secoué mon pays ces deux dernières décennies », avait expliqué Christophe Lutundula dans son discours à la session du Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine, prononcé en visioconférence, mardi 19 avril 2022.

53 ème État membre de l’UA ayant ratifié ce Protocole, la RDC vient, avec le dépôt de ces instruments de ratification, de régulariser sa situation.

Le pays de Félix Tshisekedi Tshilombo peut dorénavant postuler pour un siège au sein de cet organe stratégique et important de l’Union, ayant en charge la prévention, la gestion et le règlement des crises en Afrique.

A noter que le Conseil de paix et de sécurité de l’UA est constitué de 15 membres bénéficiant de droits de vote égaux. Ils sont tous élus par le Conseil exécutif et sont confirmés par la Conférence de l’UA lors de ses sessions ordinaires.

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

CNSS: Paiement à domicile des prestations sociales 2 ème trimestre 2024 à de bénéficiaires âgés

Une délégation de la Caisse nationale de sécurité sociale(CNSS) a effectué des descentes s…