Home Société Presse: Le CSAC et l’UNPC s’accordent sur le mécanisme de co-régulation des médias et des journalistes

Presse: Le CSAC et l’UNPC s’accordent sur le mécanisme de co-régulation des médias et des journalistes

4 min read
0
0

Face aux désordres observés dans le secteur médiatique congolais, marqué notamment par la multiplication des cas de violations des règles d’éthique et de déontologie journalistiques, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) et l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) ont pris des mesures qui s’imposent.

Les responsables de ces deux structures ayant en charge la régulation des médias et des journalistes en République Démocratique du Congo se sont réunis, ce lundi 20 juin 2022, et ont décidé de mettre en place un mécanisme de co-régulation.

La situation est très grave dans le secteur des médias. De plus en plus d’organes de presse et de journalistes s’illustrent par un comportement déviant. Le phénomène « cinquième colonne » ou brebis galeuses prend tellement de l’ampleur que le métier de journaliste tant à devenir un four-tout.

Lire aussi Médias : alternance.cd se sépare du journaliste Patrick Lokala (Communiqué)

Pour tenter d’y remettre de l’ordre, le CSAC et l’UNPC préconisent des actions urgentes afin de ramener les professionnels de la presse au respect de la déontologie et de l’éthique journalistiques.

« Dans le cadre d’une passerelle de collaboration entre le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication et l’Union Nationale de la Presse du Congo, il s’est tenu une réunion entre les deux précités au Bureau du CSAC. Cette rencontre a été axée sur le mécanisme de co-régulation entre le CSAC et l’UNPC dans le but de ramener les professionnels des médias dans le strict respect des règles de déontologie et de l’éthique professionnelle », explique un communiqué lu par Chantal Kanyimbu, rapporteur du CSAC.

Lire également Kinshasa: L’UNESCO arme de journalistes contre les fake news

Concrètement, l’UNPC, représentée à cette rencontre par le Président national ai, Gaby Kuba et le président provinciale de Kinshasa, Jean-Marie Kassamba et le bureau du CSAC par son Président Tito Ndombi, ont pris deux mesures importantes.

Ils se sont engagés notamment à se rencontrer deux fois par mois, « en vue d’évaluer les pratiques du métier d’informer des journalistes au quotidien et Coordonner les efforts pour organiser des formations des renforcement de capacité au profit des journalistes ».

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…