Home Politique « Mieux rémunérés que les députés français et américains »: Les graves révélations de Fayulu sur les rémunérations des députés congolais

« Mieux rémunérés que les députés français et américains »: Les graves révélations de Fayulu sur les rémunérations des députés congolais

4 min read
0
0
fardc 1 min

L’opposant Martin Fayulu exige la démission du bureau de l’Assemblée nationale et l’annulation immédiate de l’augmentation des émoluments des députés nationaux.

Dans un message écrit publié ce mardi 30 août 2022, le leader de l’Ecide a fait des graves révélations accablantes sur la rémunération des députés nationaux.

Sur base de ses propres enquêtes, il révèle que les rémunérations des élus nationaux s’élèvent, depuis janvier 2022, à 21 000 dollars américains par mois, en violation de la loi budgétaire.

« Il m’est, en effet, difficile de comprendre que dans un pays comme la RDC où 70% de la population vit avec moins de 2 dollars par jour, un député soit rémunéré 15 fois plus qu’un Professeur d’université, 30 fois plus qu’un médecin et 200 fois plus qu’un huissier de la fonction publique. Cela veut dire que le député d’un pays classé parmi les plus pauvres du monde est rémunéré plus qu’un député français ou américain», déplore-t-il.

Lire aussi Assemblée nationale: Minaku protège un député national qui vole l’Etat

Selon Martin Fayulu, si l’on ajoute les sommes versées aux membres du bureau, le budget de l’Assemblée nationale représente une charge supplémentaire pour le Trésor public de plus de 200 millions de dollars, de janvier 2020 à février 2024, date de fin de mandat.

« Cela s’appelle corruption à grande échelle, gabegie et pillage éhonté des finances publiques de la part d’un pouvoir usurpateur en quête désespérée de légitimité interne », tranche le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle.

Demandant une enquête des institutions en charge du contrôle des finances publiques pour établir les responsabilités, Fayulu estime que, « le moins que l’on puisse exiger c’est la démission du bureau de l’Assemblée nationale et l’annulation immédiate de cette augmentation injustifiée.»

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…