Home Sports RDC: Les empruntes indélébiles de Serge Khonde au ministère des Sports

RDC: Les empruntes indélébiles de Serge Khonde au ministère des Sports

9 min read
0
0
fardc 1 min

Longtemps marqués par une gestion au rabais, les sports congolais viennent de subir une véritable thérapie lors des états généraux tenus du 29 août au 3 septembre 2022 à Mbuela Lodge, à Kisantu dans la province du Kongo Central. Le médecin, qui n’est autre que le ministre des Sports et Loisirs, Serge Khonde Chembo, a conduit des mains expertes ces assises initiées par le Chef de l’Etat.

A la suite de l’instruction du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, lors de la réunion du Conseil des Ministres du 1 er juillet dernier, Serge Khonde avait réuni son staff, avec à sa tête, le stratège Secrétaire Général aux Sports et Loisirs, Barthélémy Okito pour préparer sérieusement les états généraux des Sports.

Connaissant le milieu sportif congolais où des anarchistes commençaient à protester pour tenter de distraire l’opinion, protestations, ils avaient décidé d’organiser les travaux en en trois étapes différentes pour éviter l’échec à l’instar de celui des états généraux des Sports de 2008.

120 participants pour six commissions thématiques

La première étape a consisté en la mise en place d’une commission préparatoire, qui a travaillé du 23 au 27 août à Safari Beach, à Kinshasa. La deuxième étape, les états généraux proprement dits, s’est déroulée à Mbuela Lodge du 29 août au 3 septembre 2022.

Lire aussi Sports: Le Président de la Cour Constitutionnelle met le Comité Olympique Congolais en difficulté

Ces travaux ont connu la participation de 120 personnes et 80 personnels d’appoint. Les cent vingt participants étaient répartis comme suit: 24 ministres provinciaux des Sports ; 20 chefs de divisions des Sports; 32 délégués du mouvement sportif ; 20 délégués des différents ministères concernés, notamment, ESU, Jeunesse, ITPR, Budget, Finances et Sports ; 5 délégués représentants l’asemblée nationale, le Sénat, la Présidence, la Primature et le Conseil Supérieur de la Magistrature ; 5 journalistes sportifs; 9 experts internationaux et nationaux ; le Ministre béninois des Sports et son collaborateur ; Christophe Bûcher, ancien Président de l’Olympique de Marseille et son collaborateur et un invité du ministre des Sports.

Six commissions thématiques ont été constituées. Il s’agit, premièrement, de la commission chargée de l’évaluation des états généraux des Sports de l’année 2008 ; Deuxièmement, de la commission chargée de la politique sportive nationale et programme national de développement du sport ; Troisièmement, de la commission chargée de la formation, professionnalisation, financement, marketing et sponsoring ; Quatrièmement, de la commission chargée de l’application et propositions des amendements de la loi sportive n° 11/023 du 11 décembre 2011; Cinquièmement, de la commission chargée des infrastructures et équipements sportifs ; Enfin sixièmement, la commission des stratégies relatives à la promotion des sports et du fonctionnement des structures d’appui au mouvement sportif.

Elles ont été présidées respectivement par le Prof Guabika, Prof Ntinu, Zenon Kabamba, Honorable Guy Mafuta, Directeur Bokata et le Directeur Kabala Muana Mbuyi.

Après 7 jours des travaux, le pari a été gagné. D’après de participants, le niveau était tellement haut au point que certains charlatans et aventuriers qui ont rejoint Mbuela sans y être invités ont été dépassés.

Pareil avec de badauds qui espéraient que les états généraux des Sports étaient une occasion de se faire un peu d’argent. Ils ont été confondus.

La balle désormais dans le camp de Fatshi

Au finish, une feuille de route de haute facture a été conçue pour la redynamisation de la pratique, la gestion et l’accompagnement des sports en RDC.

Elle contient des résolutions, propositions et recommandations destinées au Président de la République, au Premier ministre, au Ministre des Sports et au mouvement sportif congolais.

Selon des experts qui ont pris le soin d’examiner de fond à comble le gigantesque livre contenant lesdites résolutions et recommandations, si elles sont mises en application, la relance des Sports en RDC sera effective.

A noter que contrairement aux états généraux des Sports organisés en 2008, Serge Khonde avait confié au stratège et dynamique Secrétaire Général aux Sports et Loisirs, Barthélémy Okito, le soin de mettre en place une commission ad hoc, qui a travaillé durant quatre jours à Sultani River Hôtel, pour fignoler l’e semble des conclusions.

Tous les regards sont désormais fixés vers le Chef de l’État, qui devra prendre de grandes décisions pour sauver les sports en RDC. Pour ce faire, Félix Tshisekedi est vivement encouragé à donner des directives claires au Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et au Ministre des Sports quant à ce.

Junior Lomanga

PUBLICITÉ 
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

L’étonnante demande de soutien de l’ambassade RD Congolaise en France au Groupe Canal Plus

L’ambassade de la République démocratique du Congo en France cherche des entreprises…