Home Provinces Grand Bandundu : Les tueries à Kwamouth, la famine à Bandundu-ville

Grand Bandundu : Les tueries à Kwamouth, la famine à Bandundu-ville

2 min read
0
0
fardc 1 min

Suite aux violences meurtrières dans le territoire de Kwamouth, dans la province du Mai-Ndombe, les prix des produits alimentaires connaissent une forte hausse à Bandundu-ville, chef-lieu de la province voisine du Kwilu. Sont particulièrement concernés, les produits surgelés.

La gestion de plus de 10 000 déplacés qui ont rejoint la province du Kwilu pour échapper aux violences causées par le conflit ethnique entre les Teke et les Yaka est un casse-tête pour les autorités provinciales du Kwilu.

Le gouvernement provincial a suspendu le trafic sur une partie de la RN 17 suite aux attaques qui ont fait des morts parmi les passants.

Avec la suspension du trafic sur cette route, la province du Kwilu fait face à une crise alimentaire qui a fait que plusieurs chambres froides soient en cours de produits. Du coup, les quelques autres chambres froides qui ont encore de stocks ont revu à la hausse les prix, la rareté d’un bien entraînant logiquement la hausse de son prix.

Ainsi, une rame de chinchards qui se négociait à 44 000 CDF se vend actuellement jusqu’à 71 000 CDF; un carton de poulet Wilky prisé localement a vu son prix passer de 68 000 CDF à 85 000 CDF et la liste n’est pas exhaustive.

La population locale redoutant le pire au cas où la crise durerait plusieurs mois, lance un SOS aux autorités provinciales et nationales pour remédier rapidement à la crise sécuritaire pour un retour à la normale.

Benjamin Nzale/Bandundu-ville

PUBLICITE
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: OLPA plaide pour l’acquittement du journaliste Blaise Mabala, détenu depuis 152 jours

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), ONG de défense et de promotio…