Home Société Santé : François Hollande inaugure l’institut africain de chirurgie minimale invasive à l’hôpital de Panzi

Santé : François Hollande inaugure l’institut africain de chirurgie minimale invasive à l’hôpital de Panzi

5 min read
0
0
fardc 1 min

Après le couple royal belge en juin dernier, l’hôpital général de Panzi a reçu, ce mercredi 28 septembre 2022, un autre invité de marque. Il s’agit de l’ancien Président français François Hollande. Ce dernier a inauguré l’Institut africain de chirurgie minimale invasive situé au sein de l’hôpital général de Panzi, à Bukavu dans la province du sud-Kivu.

Cet institut est est composé notamment d’un bloc opératoire équipé d’un matériel de haute technologie qui permettra de faire bénéficier à la population congolaise des techniques chirurgicales de pointe en RDC.

En présence de nombreuses personnalités dont Jean-Jacques Mbungani, Ministre de la Santé, Albert-Fabrice Puela, Ministre des Droits Humains, Théo Ngwabije, Gouverneur du Sud-Kivu et Guy Bernard Cadière, Professeur de Chirurgie, l’ancien Chef de l’Etat de la République de France a coupé le ruban symbolique de cette nouvelle infrastructure.

Il s’agit d’un bloc opératoire équipé d’un matériel de haute technologie, qui permettra aux patients de bénéficier des techniques chirurgicales de pointe en République Démocratique du Congo.

Avec ce bloc opératoire, il ne sera plus nécessaire pour les congolais de se déplacer à l’étranger pour des soins de qualité.

Selon le Prof Denis Mukwege, médecin directeur de l’hôpital général de Panzi, l’objectif visé en acquérant cette technologie est d’illuminer la recherche scientifique, la formation et la pratique dans le domaine de la chirurgie minimale invasive à l’échelle du pays et du continent.

Lire aussi Hôpital du Cinquantenaire: Le personnel du service des urgences dédouane l’ADG Hazeeb Rahman

« Cet édifice, a-t-il expliqué, constitue un inestimable point d’orgue d’un partenariat historique et novateur qui marquera à jamais l’avenir de la médecine dans notre pays. En effet, ce bloc opératoire, équipé d’un matériel de haute technologie, permettra de faire bénéficier à nos populations des techniques chirurgicales de pointe ici au pays, au lieu d’être condamnées d’aller se faire soigner à l’étranger, à de coûts exhorbitants ».

Le Prix Nobel de la Paix 2018 a profité de l’occasion pour rappeler que, « le destin de notre humanité est aussi dans les mains des rencontres des femmes et d’hommes qui mettent en commun leurs volontés, leurs ressources et leurs intelligences pour inventer ensemble un avenir plus radieux, plus solidaire et plus durable pour nos peuples et nos pays ».

Le Prof Denis Mukwege a signalé que plusieurs médecins de l’hôpital général de Panzi sont formés à l’hôpital CHU Saint-Pierre de Bruxelles, en Belgique.

RD44

PUBLICITÉ 
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

MIBA: André Kabanda brasse chaque jour 7 000 USD pour la « location » de 2 bus TRANSCO

De gestionnaires publics congolais rivalisent de scandales financiers aussi pharaoniques l…