Home Société EPST: Des prestataires aux épreuves nationales crient au détournement de leurs rémunérations

EPST: Des prestataires aux épreuves nationales crient au détournement de leurs rémunérations

3 min read
0
0
fardc 1 min

Ils se disent victimes d’une escroquerie. Un groupe d’agents et inspecteurs de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), qui affirment avoir travaillé pour les épreuves nationales de dissertation, l’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP), le Test national de sélection, d’orientation scolaire et professionnelle (TENASOSP) et l’Examen d’Etat (EXETAT) accusent le ministre de tutelle, Tony Mwaba, d’avoir détourné leur salaire.

Ce dernier reste insensible alors que ses collaborateurs, préférant parler en leur propre nom, estiment que « ceux qui font cette revendication ne sont pas reconnus comme prestataires par le ministère ».

Le dossier fait grincer les dents au ministère de l’EPST. Environ 220 agents et inspecteurs qui affirment avoir presté durant plusieurs semaines pour la Dissertation et 278 pour le TENAFEP et le TENASOP, se plaignent de n’avoir rien perçu de la somme qui aurait été prévue pour eux.

Lire aussi EPST: Gratuité de l’EXETAT pour plus de 100 finalistes pygmées dans le Maï-Ndombe

Ceux qui ont contacté alternance.cd affirment qu’ils ont été internés au Centre Nganda à Kinshasa durant trois mois.

« Mai, déplorent-t-ils, toutes les enveloppes salariales qui nous ont été destinées ont été détournées ».

A la question de savoir par qui, ils accusent le ministre de l’EPST, Tony Mwaba.

La Rédaction de votre média en ligne a contacté les services attitrés de l’EPST, qui ont tous décliné la responsabilité de ce présumé détournement.

C’est d’ailleurs la position exprimée récemment par l’Inspecteur Général à l’EPST, Jacques Odia Musungayi, lors de son passage sur une radio de la place.

Qui dit vrai? Dossier à suivre….

Jean Perou Kabouira

ANNONCE
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Guerre d’agression: Des sujets rwandais se partagent de parcelles dans la zone occupée

L’alerte a été lancée par la société civile de Kibumba, en territoire de Nyirangongo…