Home Politique RDC: Judith Suminwa, premier ministre ou première ministre?

RDC: Judith Suminwa, premier ministre ou première ministre?

5 min read
0
0

Deux jours après la nomination de Judith Suminwa Tuluka au poste de premier ministre, la presse hésite pour savoir comment l’appeler. « Madame le premier ministre » ou « Madame la première ministre »? L’interrogation est fondée. Alternance.cd a mené pour vous de recherches pour vous aider à mettre fin à vos hésitations.

Pour mieux aborder le sujet, oubliez (jusqu’ à la fin de la lecture de cet article) la règle qu’on nous a tous apprise à l’école primaire et qu’on apprend jusqu’à ce jour aux enfants, selon laquelle « le masculin l’emporte sur le féminin ». Oubliez aussi l’argument qui veut que le masculin serve de neutre en français. Ce, car en français le neutre n’existe pas en réalité.

Petit tour à l’Académie française où on assiste à un flottement entre les usages. En effet, l’institution chargée de définir la langue française, en contribuant à son bon perfectionnement et au rayonnement des lettres, a publié un rapport sur la féminisation des noms de métiers et de fonctions.

Dans ce rapport, les académiciens relèvent que « les femmes se sont accommodées des appellations masculines (…) parce qu’elles avaient à cœur de marquer, dans la dénomination de leur métier, l’égalité de compétence et de mérite avec les hommes», pendant longtemps.

Il a chié sur le Rapport Mapping: Patrick de Saint Exupéry, un journaliste français au service de Paul Kagame?

L’Académie française n’a pas édicté des règles de féminisation pour les noms de métier. En la matière, la féminisation des charges confiées au sommet de l’État s’est opérée naturellement. C’est ainsi par exemple que la première façon de signifier qu’un membre du gouvernement est une femme est de dire «la ministre».

Parallèlement, «Première ministre» s’impose pour parler d’une femme nommée à la tête d’un gouvernement.

Mais en l’absence d’un encadrement officiel sur la féminisation de ces noms de métier, il est impossible, si l’on se réfère à l’Académie française, d’interdire l’emploi du masculin. Comme du féminin. On peut donc employer l’un comme l’autre.

Sélection d’alternance.cd : Ces articles qui ont fait bouger les lignes en 2022

Selon la Commission générale de terminologie et de néologie, le terme « Premier ministre » peut-être utilisé de manière neutre, sans distinction de genre.

L’usage de plus en plus fréquent et généralisé du terme « Première ministre » pour désigner une femme occupant le poste de Premier ministre reflète l’évolution de la société en matière d’égalité des genres.

Vous l’avez compris: vous avez le choix de féminiser ou non le titre du métier de madame Judith Suminwa Tuluka.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…