Home Sécurité Force régionale : Le Soudan du Sud (aussi) envoie des troupes en RDC

Force régionale : Le Soudan du Sud (aussi) envoie des troupes en RDC

5 min read
0
0

Le Soudan du Sud va participer à la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) en République démocratique du Congo. Le président sud-soudanais Salva Kiir a assisté mercredi 28 décembre 2022, à une cérémonie dans la capitale Juba, avec plus de 700 militaires qui s’entraînent depuis plus de six mois pour cette mission.

Il a appelé ces militaires à faire preuve de discipline et à ne prendre part à aucune activité criminelle pour donner une bonne image de leur pays.

De son côté, la ministre de la Défense et des Affaires de vétérans Angelina Teny a déclaré que le Soudan du Sud est fier de faire partie de la force régionale de maintien de la paix et at la stabilité dans la région et à la paix mondiale.

Elle a révélé que cette force d’au moins 750 soldats serait immédiatement envoyée en RDC et stationnée à Goma.

Ils vont rejoindre les troupes d’autres pays, notamment du Kenya.

Un pays issu de la balkanisation

Plus jeune pays du monde, le Soudan du Sud est déchiré par des violences à caractère politico-ethnique et une instabilité chronique depuis sa création en 2011, à la suite de la balkanisation du Soudan.

Les dirigeants de ce petit État pauvre et qui fait partie des derniers du monde sur presque tous les classements sont de temps en temps accusés d’attiser les violences, de caporaliser les institutions politiques et de détourner les fonds publics.

Lire aussi Sécurité : La force régionale de l’EAC déploie déjà ses matériels dans l’Est de la RDC

Selon le Haut-Commissariat des droits de l’Homme de l’ONU, au moins 166 personnes ont été tuées et 237 autres blessées depuis août dernier dans des affrontements entre milices armées dans le nord-ouest.

Par ailleurs, sur des images tournées le 13 décembre dernier, on voit le président Salva Kiir Mayardit, 71 ans, en train de s’uriner dessus au beau milieu de la cérémonie d’inauguration d’une autoroute. Certains congolais estiment qu’il est inadmissible qu’un tel dirigeant prétende contribuer à la paix en RDC, un des plus grands pays d’Afrique.

Bien plus, le Rwanda, parrain et pourvoyeur des terroristes du M23 en hommes et en équipements, a été aussi pourvoyeur en agents de police et en soldats pour le maintien de la paix au Soudan du Sud. Le pays de Paul Kagame avait notamment déployé 160 agents de police sous l’égide de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (UNMISS).

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…