Home Politique Tshisekedi met ses ministres sous pression: évaluation en janvier 2023

Tshisekedi met ses ministres sous pression: évaluation en janvier 2023

5 min read
0
0

Les ministres congolais savent désormais en quoi s’en tenir. Dans au moins un mois, ceux qui n’auront pas accompli leur mission seront virés. C’est en substance le non-dit du premier point de la communication du chef de l’Etat lors de la 81 ème réunion du conseil des ministres du mercredi 28 décembre 2023.

Félix Tshisekedi souhaite notamment évaluer individuellement chaque membre du gouvernement. A cet effet, il a chargé le premier ministre de prélever les performances de chacun d’entre eux.

« En dépit des succès engrangés au cours de cette année, le président de la République a demandé au premier ministre, chef du gouvernement, de réaliser dans le plus bref délai, une évaluation des actions et réalisations de chacun des membres du gouvernement conformément à leurs lettres de mission respectives de telle sorte qu’au dernier conseil des ministres du mois de janvier 2023, un rapport détaillé lui soit présenté sur les performances de chaque membre du gouvernement », a rapporté le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, dans le compte rendu de la 81 ème réunion du conseil des ministres.

Obsédé par les résultats, le président de la République veut savoir également les causes de la non-réalisation des objectifs fixés à chaque ministre.

« Il conviendra également que ce rapport identifie les causes ayant identifié la non atteinte des résultats attendus et proposer des mesures correctives pour une meilleure mise en œuvre des actions gouvernementales au cours de l’année 2023 », a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

Lire aussi Grand angle : Ces ministres qui font pire que leur ex collègue de l’économie

En clair, cette évaluation s’inscrit dans le cadre de la pression maximale mise sur les membres du gouvernement par le chef de l’Etat.

« De la même manière, a renchéri Patric Muyaya, en ce qui concerne ses communications, le secrétaire général du gouvernement a été instruit d’effectuer en toute urgence, en collaboration avec le cabinet du président de la République et sous la supervision du premier ministre, un travail récapitulatif, secteur par secteur de toutes les instructions données en conseil des ministres et de présenter un rapport détaillé sur l’état de leur exécution d’ici le denier conseil des ministres du mois de janvier 2023 ».

Lire également RDC: Ces ministres sortants qui ont désespérément besoin d’immunités

Décidément, un remaniement est attendu dans les prochaines semaines. Reste à savoir si le premier ministre se montrera objectif et impartial dans son rapport, lui qui est suspecté, comme tout humain, d’avoir un faible pour certains ministres sans forcément aucun rapport avec leurs performances.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kasaï: Signature d’un pacte de paix entre les communautés vivant à Ilebo

Les communistes Lélé, Kele, Luba, Kuba, Tshioke et autres ont juré devant les vivants et l…