Home Sécurité Grand Katanga: Revoici Gédéon Kyungu et ses Bakata Katanga

Grand Katanga: Revoici Gédéon Kyungu et ses Bakata Katanga

4 min read
0
0

Le Haut-Katanga en particulier et d’autres provinces issues du démembrement de l’ex-province du Katanga en général vivent sous la menace d’attaques du mouvement rebelle maï- maï Bakata Katanga. L’alerte a été lancée vendredi 30 décembre 2022 par le gouvernement provincial du Haut-Katanga à l’issue d’une réunion du conseil des ministres.

Selon le compte rendu dudit conseil lu par Joseph Sambi Bulanda, ministre provincial de la santé, le leader de ce mouvement rebelle, le fugitif Gédéon Kyungu Mutanga et ses hommes sont aux alentours de la ville de Lubumbashi et auraient un chronogramme pour passer à l’action avec des attaques organisées.

« Quelques cas de banditisme sont enregistrés notamment dans les agglomérations urbaines de Lubumbashi, Likasi et Kasumbalesa. A celà s’ajoute la rumeur autour de la menace Mai-mai Bakata Katanga dans le territoire de Mitwaba mais aussi dans la périphérie de Lubumbashi. Au sujet de la menace de maï-maï Bakata Katanga, les informations font état de la présence du fugitif Gédéon Kyungu Mutanga aux environs du territoire de Mitwaba », a-t-il expliqué.

Lire aussi RDC: Malgré ses serpents venimeux, ses abeilles et ses cailloux magiques,  Ne Mwanda Nsemi enfin arrêté

Condamné à mort en 2009 pour des exactions contre des villageois, y compris des meurtres et actes de cannibalisme au cours des incursions afin d’exiger l’indépendance de quatre provinces du Katanga, Gédéon Kyungu s’était évadé en 2011 dans des circonstances floues.

Quelque temps après, il a repris ses attaques, cette fois-ci jusque dans la ville de Lubumbashi et d’autres grandes agglomérations.

En 2016, il s’était rendu et a fait allégeance à Joseph Kabila. Logé dans une villa dans le chef-lieu du Haut-Katanga, il s’est échappé de nouveau en 2020.

Lire également Fustigeant leurs velléités sécessionnistes : La LINA inflige un carton rouge à Ne Mwanda Nsemi et Gédéon Kyungu

Depuis, le redoutable chef de la milice indépendantiste maï- maï Bakata Katanga est une menace sérieuse à la sécurité dans la région.

D’après le gouvernement provincial du Haut-Katanga, les experts de la province du Lualaba ont confirmé que Gédéon Kyungu et ses hommes projettent des attaques dans la période comprise entre le 20 décembre 2022 et le 5 janvier prochain.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Sécurité dans l’est: échangé téléphonique entre Félix Tshisekedi et le président Polonais

La journée du vendredi 24 mai 2024 a été très diplomatique et chargée pour le président Fé…