Home Politique 680 000 USD ou 17 000 USD par mois: Et si Joseph Kabila cachait une partie de son salaire à Olive Lembe?

680 000 USD ou 17 000 USD par mois: Et si Joseph Kabila cachait une partie de son salaire à Olive Lembe?

7 min read
0
0

Quatre ans après avoir quitté le fauteuil de président de la République, Joseph Kabila entretient toujours le flou sur ses émoluments. Alors que ça se disait qu’il gagnerait 680.000 USD par mois, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi a, mi-janvier 2023, révélé que l’ancien chef de l’Etat gagnerait actuellement 17 000 USD bruts par mois. De son côté, l’épouse de l’ancien locataire du palais de la Nation, Olive Lembe Kabila, a réagi publiquement à la question sans avancer un autre chiffre.

A l’occasion de la cérémonie d’échanges des vœux tenue au Centre hospitalier Initiatives plus(CHIP) de son ong dans la commune de la N’Sele, l’ex-première dame a mis ceux qui prétendent que son mari auraient touché 680 000 USD par mois au défi de démontrer leur affirmation.

« Le président Kabila n’a jamais réclamé. Je mets quiconque au défi de me le prouver et dire depuis quand ils ont signé ce salaire de 680 000 USD. Je commence aussi à chercher ce salaire étant donné qu’ils en parlent tellement. Je défie quiconque qui pourra produire un document, par exemple, depuis 2020, signé prouvant que mon époux aurait reçu ce salaire. Rien. Cependant, il n’a jamais réclamé. Moi, j’en fais mention. Imaginez-vous qu’est-ce que j’aurai fait avec 680 000 USD par mois pour le bien-être de mes compatriotes ? », s’est-elle demandé.

Qui dit vrai ?

Gênée par les attaques dirigées contre son mari dans ce dossier, Olivier Lembe Kabila accuse le pouvoir en place d’avoir échoué à soulager la souffrance du peuple.

« J’entends souvent les gens crier. Ils disent que le président Kabila gagnerait 680 000 USD par mois. D’autres disent que ces émoluments ont été supprimés. C’est parce qu’ils ne savent pas justifier toute la souffrance que nous vivons actuellement alors ils se ruent vers le président Kabila, comme s’il était une marchandise à vendre qui permettrait de couvrir ces forfaits », a t-elle vociféré.

Lire aussi 21 000 USD par mois : Les députés jouisseurs balbutient

Dénonçant une démarche visant à opposer la population congolaise à Joseph Kabila, l’ancienne première dame a annoncé qu’elle va entamer des recherches pour savoir où sont passés ces 680 000 USD pendant des années.

Pour une certaine opinion, Olivier Lembe Kabila devra, dans le cadre de ses recherches, commencer par interroger son mari si réellement il n’a pas touché 680 000 par mois pendant des années.

« Nous sommes de congolais et savons que beaucoup d’hommes ne montrent pas l’intégralité de leur salaire à leurs épouses », fait remarquer un député national du PPRD, qui dit « ne pas être en mesure de dire combien touche l’ancien chef de l’Etat étant donné que même le salaire du chef de l’Etat en fonction est difficile à connaître ».

De 680 000 à 17 000

Pour rappel, le ministre des Finances a indiqué, au cours d’une interview accordée à Top Congo FM, que la rémunération de Joseph Kabila a été revue à la baisse dans le budget en exercice.

Lire également Joseph Kokonyangi : «Si Joseph Kabila est fatigué de la politique, nous lui avons recommandé de laisser Maman Olive Lembe »

« Dans le budget 2023, on a revu tout ce qui est payé dans le cadre de l’honorariat (anciens chefs d’ État, anciens chefs des corps, etc.). On a réduit de manière drastique. Aujourd’hui, l’ancien président de la République va toucher 75% de ce que touche le président en fonction. Ce que touche le président en fonction (en montants bruts) est inférieur à ce que touche le Premier ministre. On est dans l’ordre de 17 000 USD », a précisé Nicolas Kazadi.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: légère baisse des prix des carburants dans la zone ouest

A travers un arrêté signé le 23 mai 2024, le vice-premier ministre ad intérim de l’E…