Home Politique Prétendus kits électoraux à Tshikapa : Denis Kadima dédouane Théo Kazadi

Prétendus kits électoraux à Tshikapa : Denis Kadima dédouane Théo Kazadi

4 min read
0
0

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima, a fixé l’opinion sur le dossier de prétendus kits électoraux qui auraient trouvés dans la voiture du député national Théo Kazadi, accidenté le 20 février dernier à quinze kilomètres de Tshikapa, dans la province du Kasaï. Au cours d’une conférence de presse co animée ce mardi 28 février à Kinshasa avec le rapporter de la CENI, Patricia Nseya, il a coupé l’herbe sous le pied des spéculateurs.

La vérité a fini par triompher au sujet de ce dossier que l’on peut déjà conjuguer au passé.

Alors que des internautes prétendent que la voiture accidentée du député national Théo Kazadi transportait des kits électoraux, le président de la CENI dit n’avoir aucune information crédible pouvant lui permettre de donner foi à ces rumeurs.

« Quand nous regardons des images, nous avons vu seulement des formulaires. Personne n’a vu un kit électoral…Ce que nous avons vu n’est pas une matière sensible », a révélé Denis Kadima.

A l’en croire, les enquêtes menées au village Muele, lieu de l’accident et ses environs par les autorités compétentes à la demande de la justice n’ont rien trouvé.

Lire également Élections: Joseph Kabila et Ramazani Shadary ont donné le go à l’Athénée de la Gombe

D’où l’exhortation du président de la Centrale électorale à la population congolaise à ne pas croire aveuglement à tout ce qui se raconte sur les réseaux sociaux au sujet du processus électoral.

Pour rappel, visiblement sous pression des réseaux sociaux, Denis Kadima a publié un communiqué à travers lequel il a invité « les instances judiciaires et policières compétentes à faire diligence dans la recherche des coupables et que des sanctions sévères et exemplaires leur soient infligées» à la suite de la diffusion des images des papiers présentés comme des cartes d’électeurs en partance vers Tshikapa dans la voiture accidentée.

En réaction, la Cellule de communication du député national précité a mis en garde « quiconque profiterait du silence observé par ce dernier justifié par le respect dû aux morts, conformément à la tradition africaine pour continuer à propager des fausses informations dans l’objectif de ternir l’image de cet élu national du territoire de Tshikapa, s’ exposera à des poursuites judiciaires ».

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: unité et solidarité, leytmotiv du Caucus des députés nationaux du Haut-Katanga

Les députés nationaux de la quatrième législature de la troisième République élus du Haut-…