Home Nation Les jeux de la Francophonie en danger: Tentant de leur escroquer plus de 2,4 millions USD, l’ANR séquestre des membres du CNJF

Les jeux de la Francophonie en danger: Tentant de leur escroquer plus de 2,4 millions USD, l’ANR séquestre des membres du CNJF

4 min read
0
1

Tiré de Scooprdc.net/titre modifié par alternance.cd

A quelques mois de l’organisation de la 9ième édition des Jeux de la Francophonie à Kinshasa, les membres du Comité national des Jeux de la Francophonie (CNJF) sont traumatisés et tourmentés à tel point qu’ils ne savent pas bien se concentrer sur le travail. Leur bourreau : l’ANR, mieux le directeur de cabinet de l’administrateur général de ce service d’intelligence congolais.

D’après nos sources parmi les barbouzes qui ne sont pas d’accord avec la démarche du direcab Philippe Anselme Chimatu Kamena, convoqué avec ses adjoints ce lundi 27 février 2023, monsieur Isidore Kwandja, directeur national du CNJF s’est vu retenu dans les geôles de l’ANR dans l’ex-Immeuble UZB.

Toujours selon nos sources à l’ANR, le direcab Philippe Anselme Chimatu Kamena qui l’a « invité » depuis le 24 février dernier, invitation dont Scooprdc.net détient une photocopie, sommerait monsieur Kwandja de payer les arriérés de salaire et indemnités de sortie des anciens agents des comités Mandjolo et Tshiyoyo dont les montants respectifs sont de 1.690.100 USD et 715.387 USD, soit un total de 2.405.487 USD. L’insistance est faite pour le paiement de fils Raymond Tshibanda.

Scooprdc.net apprend que ne disposant pas une ligne budgétaire et bloqué par l’IGF qui a refusé catégoriquement d’autoriser ce paiement pour raison d’absence de plusieurs pièce justificatives, Isidore Kwandja aurait écrit au premier ministre Sama Lukonde pour solliciter un budget additionnel en vue de pouvoir liquider ce problème pris à bras-le-corps par l’ANR on ne sait pour quelle motivation. Il attendrait la réponse du premier ministre. Mais pendant ce temps, il vient d’être coffré à l’ANR qui l’oblige à payer cette grosse d’argent.

Du coup, des questions viennent vite à l’esprit : depuis quand l’ANR se mêle-t-elle dans les affaires de paiement des salaires de tierces personnes ? Quel est son intérêt dans ce dossier, si arriérés et indemnités de sortie il y a vraiment ? En voulant soutirer par ces temps durs à quelques mois de l’organisation de ces jeux de la Francophonie plus de 2,4 millions USD ne serait-ce pas un acte de sabotage pour les faire capoter ? Est-ce que l’AG de l’ANR, le professeur Jean-Hervé Mbelu, est-il au courant de ce que fait son direcab ? Le président de la République qui tient vraiment à l’organisation de ces jeux de la Francophonie est vivement interpellé, les membres du CNJF que lui-même a nommés, sont traumatisés.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Contrat léonin à la MIBA: Une société sans représentation en RDC obtient l’exclusivité de la production

Quelques semaines après l’installation des nouveaux membres du Conseil d’admin…