Home Politique Enrôlement au Kwilu: Denis Kadima déballe les mensonges de Kin-Kiey Mulumba et de son journal pro Rwanda

Enrôlement au Kwilu: Denis Kadima déballe les mensonges de Kin-Kiey Mulumba et de son journal pro Rwanda

6 min read
0
0

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima, a balayé les allégations d’une prétendue préparation de fraude électorale dans le Kwilu. Au cours d’une conférence de presse animée lundi 28 février 2023 à Kinshasa, il a démenti les rumeurs faisant état de la circulation de plus de trois cent cartes d’électeurs vierges en provenance du territoire de Masimanimba, dans la province du Kwilu.

Ces rumeurs ont été créées par Tryphon Kin-Kiey Mulumba, président national du Parti pour l’action (PA) et largement propagées par son journal Le Soft International.

Tout est parti de la lettre de dénonciation adressée à la CENI le 10 février par le PA, alertant sur ce qui a été présenté comme un trafic des cartes d’électeurs de Masimanimba à Kinshasa par un membre du gouvernement dans la stratégie de planifierait d’une fraude électorale.

Dans un communiqué, la Centrale électorale a annoncé que deux jours plus tôt, la police a appréhendé, le 8 février 2023 à Kinshasa, un individu en possession d’un lot de 300 cartes d’électeurs et que les instances judiciaires menaient des enquêtes pour faire éclater la vérité.

Des cartes plutôt de Kinshasa

Plutôt que d’attendre que les autorités judiciaires finissent le travail d’investigation entamé, Kin-Kiey Mulumba, son parti et son journal autrefois nourri et entretenu par le régime du président rwandais Paul Kagame, ont multiplié les communiqués, déclarations et actions contre un membre du gouvernement originaire du Kwilu.

Lire aussi Diablerie politique : Un sale coup bas mal monté et manqué contre José Mpanda au Kasaï Oriental

Finalement, les enquêtes judiciaires ont prouvé le contraire.

« Des cartes d’électeurs ont été retrouvées sur une personne ici à Kinshasa. Cette personne, comme nous le savons tous, a été arrêtée et la procédure judiciaire est en cours. Il y a lieu de noter que certaines informations que nous avons dans les réseaux sociaux ne sont pas toujours précises ou exactes. Nous avons entendu notamment dans les milieux d’enquête que ces cartes d’électeurs ne sont pas venues de Masimanimba. C’est une série de Kinshasa…Ça va changer toute la donne…», a révélé, le plus officiellement du monde, le président de la CENI devant la presse.

Il a rappelé qu’il a signé le 24 février, un communiqué annonçant la révocation de quelques agents dont le chef d’antenne de la CENI dans le territoire de Luilu dans la province de la Lomami.

Sans surprise, aucun nom d’un agent supposément impliqué dans la prétendue préparation d’une fraude électorale à Masimanimba dénoncée avec fracas par Kin-Kiey Mulumba et son parti n’a été révoqué.

Lire également Kwilu: Un accident d’un véhicule remorque en provenance de Kikwit fait 5 morts

C’est dire que cet acteur politique qui n’avait pas réussi à se faire élire en 2018 dans son fief de dont il se clamait principal leader semble avoir réalisé qu’il est bien parti pour connaître le même sort en décembre prochain.

C’est ce qui justifierait, à en croire des habitants de ce territoire, son acharnement envers les leaders politiques qui ont vent en poupe dans cette partie du pays.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…