Home Nation Haute cour militaire : La liberté provisoire refusée pour la deuxième fois à Édouard Mwangachuchu

Haute cour militaire : La liberté provisoire refusée pour la deuxième fois à Édouard Mwangachuchu

3 min read
0
0

Édouard Mwangachuchu, le député national poursuivi avec son co accusé pour trahison, participation à un mouvement insurrectionnel, espionnage et détention illégale d’armes de guerre restera en prison. La Haute cour militaire a rejeté à l’audience de ce mardi 6 juin 2023, la demande de mise en liberté provisoire introduite par ses avocats.

Ses nombreux rendez-vous médicaux notamment à Kinshasa, en Afrique du Sud, en Belgique ou encore à Dubaï devront attendre.

L’argument de « santé précaire » avancé par les avocats d’Édouard Mwangachuchu n’a pas convaincu la Haute cour militaire.

Celle-ci a décidé de le maintenir en prison et de poursuivre le procès. L’élu du territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu devra puiser dans ses forces pour tenir afin de prouver à la justice qui le soupçonne également d’être rwandais et d’être de mèche avec les rebelles du M23, que ce n’est pas vrai.

Lire aussi

C’est la deuxième fois que la demande de mise en liberté provisoire du patron la société SMB est rejetée. La première fois remonte au 14 mars dernier. A chaque fois, l’officier du ministère public s’est interrogé sur la capacité et le pouvoir du juge congolais de faire revenir un prévenu au pays s’il était libéré pour se rendre à l’étranger afin de se soigner.

Jean Perou Kabouira

Lire également

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: légère baisse des prix des carburants dans la zone ouest

A travers un arrêté signé le 23 mai 2024, le vice-premier ministre ad intérim de l’E…