Home Politique Samy Badibanga, le retour du loyal des loyaux dans le sérail de Fatshi

Samy Badibanga, le retour du loyal des loyaux dans le sérail de Fatshi

9 min read
0
0

Pour son quatrième discours à la tribune des Nations unies, le dernier de son premier quinquennat, Félix Tshisekedi n’a pas amené n’importe qui dans sa suite à New-York. Il s’est fait accompagner notamment de l’un des plus loyaux et fidèles de ses collaborateurs, le premier ministre honoraire Samy Badibanga. Ce dernier a apparu aux côtés du chef de l’État notamment lors du déjeuner de presse tenu en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. Un signe qui ne trompe pas sur le degré de la confiance du président de la République démocratique du Congo à l’ancien premier vice-président du sénat.

De la crème des crèmes pour un voyage d’une grande importance aux États unis. Félix Tshisekedi a bien compris les enjeux et n’a pas fait les choses à moitié. Il a sorti du grand jeu en se faisant accompagner de Samy Badibanga, reconnu comme chevronné des affaires politiques et des relations extérieures.

Bien introduit aux USA où il a des entrées ça et là, le très effacé et dynamique sénateur fait partie de rares officiels congolais qui ont assisté à la stratégique sortie médiatique du chef de l’État face à de journalistes des célèbres médias internationaux CNN, New-York Times, Bloomberg, Fox News, Financial, Wall Street, CBS, BBC, RFI, Reuters, AFP, Associated Press et Belga sous la modération du ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya Katembwe.

Félix Tshisekedi a assuré sur la lutte contre la corruption avec des fleurs jetées à l’inspecteur général-chef de service de l’Inspection générale des finances (IGF), Jules Alingete pour son excellente prestance notamment dans le dossier du contrat chinois dont la revisitation est d’actualité ; les relations stratégiques congolo- américaines ; les droits humains ou encore les élections générales prévues en décembre prochain. Il a rencontré la satisfaction des journalistes européens et américains aux micros de qui il a vanté sa vision d’un Congo « pays-solution» et rassuré les investisseurs.

Dans l’avion du président…

Dans l’opinion publique, la présence de Samy Badibanga dans la suite de Félix Tshisekedi et surtout à ses côtés lors de ce déjeuner de presse soulève de questions, étant donné que ses collègues sénateurs ont repris le chemin du Palais du peuple pour la dernière session de la législature 2019-2024.

Lire aussi Passage du mandat présidentiel de 5 à 10 ans: La proposition audacieuse du parti politique « Vent d’avenir»

Selon des indiscrétions du pré carré du pouvoir relayées par ouragan.cd, Samy Badibanga a signé son retour dans le sérail et a joué un rôle important dans l’organisation de ce déjeuner de presse, entre petits fours et champagnes. Bien plus, Fatshi l’a amené à New-York à bord de son avion.

« Pour avoir été de tous les grands rendez-vous de négociations depuis Sun-City, il est une bibliothèque vivante qui sait apprécier les temps, les enjeux et les priorités politiques des lieux. Samy Badibanga dispose surtout d’un carnet d’adresses susceptible de mettre en harmonie les urgences diplomatiques de la République démocratique du Congo en ces temps de grande délicatesse dans la géopolitique internationale », font remarquer nos confrères, qui relèvent que « Samy Badibanga et Patrick Muyaya sont au front médiatique international ».

Pas un arriviste

Pas étonnant quand on sait que le leader du regroupement politique «Les Progressistes » n’est pas un arriviste dans la Fatshisphère.

Badibanga est un fidèle des fidèles de Tshisekedi père dont il a été conseiller spécial et de Tshisekedi fils qu’il côtoie depuis toujours.

Leur amitié remontant à plusieurs années, Samy Badibanga comprend mieux que beaucoup de Fatshistes de dernière heure que c’est le moment pour ceux qui aiment réellement Félix Tshisekedi de mouiller le maillot pour sa réélection. Il vient de le prouver aux États-Unis et ne compte pas s’arrêter là.

Lire également Sénat : Élu 1er Vice-président, Samy Badibanga a (encore) surpris

Au pays, son regroupement politique multiplie de stratégies pour faire triompher le candidat de l’Union sacrée de la Nation à la présidentielle.

Un cadre de la plateforme présidentielle salue la grandeur de la personnalité de Samy Badibanga. Il rappelle avec admiration qu’après avoir été au four et au moulin pour faire basculer la majorité parlementaire en faveur du chef de l’État, Samy Badibanga a encaissé sans se plaindre, de coups bas politiques qui l’ont éjecté du bureau du sénat, a fait profil bas mais a toujours gardé intacte sa loyauté envers Félix Tshisekedi.

Ce dernier lui est visiblement reconnaissant et ne manquera pas de compter sur lui lors de la bataille électorale à venir.

Robert Djanya

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le combat de dignité du Dr Denis Mukwege en faveur de la femme congolaise à travers la réparation de la fistule et du prolapsus dans des villages enclavés

Dans les contrées reculées et les villages isolés de la République démocratique du Congo, …