Home Provinces Protocole d’accord entre le BCeCo et le Sankuru : Freddy Lukaso, fraudeur

Protocole d’accord entre le BCeCo et le Sankuru : Freddy Lukaso, fraudeur

10 min read
0
1

Le directeur général du Bureau central de coordination (BCeCo), Jean-Mabi Mulumba, a signé un protocole d’accord avec le gouverneur du Sankuru, Jules Lodi Emongo, pour la modernisation et la construction des infrastructures essentiellement à Lusambo ville et Lumumbaville. La présence du conseiller principal du chef de l’État en charge des PTNTIC, Freddy David Lukaso, à cette cérémonie tenue le 17 octobre 2023, est un raccordement frauduleux qui n’est pas de nature à l’honorer.

Tout conseiller, de surcroît principal, qu’il est à la présidence de la République, Freddy David Lukaso manquerait-t-il à faire au point de se trouver un autre job, celui d’assistant ou chauffeur, c’est selon, du gouverneur du Sankuru ? -En tout cas, sa présence à cette cérémonie aux côtés de Jules Lodi ne peut nullement se justifier et on vous explique pourquoi.

Ce protocole d’accord n’est l’œuvre ni du BCeCo, ni de Jules Lodi et surtout pas de Freddy David Lukaso.

Selon les informations d’alternance.cd, étant donné que le Programme de développement local des 145 territoires(PDL-145 T) ne concerne que les territoires, et face au manque criant des infrastructures sociales de bases à Lusambo ville et Lumumbaville, les populations de ces villes ont fait part de leurs desiderata à un élu de la contrée, en la personne du sénateur Léonard She Okitundu, pour qu’il plaide leur cause auprès du gouvernement.

Ce dernier a mené un plaidoyer auprès d’un ministre qui, conformément aux procédures en la matière, l’a orienté auprès du BCeCo, tenant compte de la lenteur de l’exécution des travaux de PDL-145 T au Sankuru par le PNUD, pour une solution.

Au moment où le sénateur She Okitundu multipliait les réunions avec des experts du BCeCo, Jules Lodi était trop occupé à étouffer la répugnante affaire d’une femme qui l’accusait de l’avoir exploitée sexuellement et abusé d’elle avant de faire subir le même sort à sa petite sœur biologique, une femme mariée de son état. (Lire à ce sujet Sankuru : Une femme accuse le gouverneur Jules Lodi de l’avoir exploitée et abusée sexuellement).

Jules Lodi manipulé

De toute manière, la présence de Lodi en tant chef de l’exécutif provincial du Sankuru se justifie. Sauf que par honnêteté, il aurait dû associer le géniteur du projet à cette étape, qui doit-on rappeler, fait partie de ceux qui l’ont fabriqué comme gouverneur. Mais hélas, visiblement manipulé, il a préféré s’amener avec celui qui se présenterait actuellement comme son parapluie à la présidence de la République.

Le conseiller PTNTIC du chef de l’État dans son nouveau job aux côtés du gouverneur du Sankuru

De l’avis de certains analystes, la présence de Freddy David Lukaso elle, ne s’expliquerait que par son désir d’avoir un bilan à présenter à la population de Lumumbaville où il est candidat député national.

Ça s’appelle malhonnêteté, tromperie, fraude, fausseté et même diablerie.

Quand les prémisses sont fausses, la conclusion est corrompue, dit-on, ce conseiller du chef de l’État s’est rendu inutilement ridicule auprès de la population de Lumumbaville qu’il comptait amadouer. Car celle-ci connait qui a fait quoi et comment.

Faudra-t-il relever que d’aucuns sankurois auraient souhaité voir le conseiller principal du chef de l’État en charge des PTNTIC faciliter ne serait qu’un protocole d’accord entre une quelconque structure étatique ou privée et le Sankuru dans le domaine de télécommunications par exemple!

C’est loin d’être le cas, car, partout dans la province natale de Patrice Emery Lumumba, à l’exception de Lodja, passer un appel téléphonique dans un confort auditif et surtout se connecter à internet relèvent généralement d’un petit miracle et de la chance.

Lire également Télécommunications :  Vodacom arnaque ses clients à Katako-Kombe

Par quel mécanisme, cette personnalité dont le sankurois Lambda n’a de souvenir que son nom repris dans une des chansons de Papa Wemba pouvait-elle faciliter le protocole d’accord entre la province du Sankuru et le BCeCo pour s’afficher aux côtés du gouverneur Jules Lodi lors de la signature dudit protocole ?

Pour revenir à Jules Lodi, même si son village natal se serait transformé en un temple à ciel ouvert du mysticisme où incantations et démonstration des gris-gris s’enchaîneraient dans l’espoir de le faire élire député national, il devra batailler dur pour avoir des arguments afin de convaincre les électeurs de Katako-Kombe. Ces derniers ont des yeux pour voir que depuis l’avènement de leur frère du territoire à la tête de la province, après une succession des gouverneurs originaires de Lodja, tracasseries, intimidations et insécurité sont montées en puissance.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…