Home Provinces Sankuru : Une femme accuse le gouverneur Jules Lodi de l’avoir exploitée et abusée sexuellement

Sankuru : Une femme accuse le gouverneur Jules Lodi de l’avoir exploitée et abusée sexuellement

6 min read
0
0

Le gouverneur de la province du Sankuru, Jules Lodi, est dans un pétrin. L’une de ses anciennes collaboratrices l’accuse de l’avoir sexuellement exploitée et abusée avant de la jeter comme un papier hygiénique après usage.

C’est un dossier qui n’est pas de nature à contribuer à la paix dans cette province naturellement instable étant donné que la famille de la victime présumée risquerait de chercher à se faire justice si les faits allégués se révèlent vrais.

En effet, Madame N.(nous avons volontairement décidé de ne mentionner que l’initial de son prénom) a raconté exclusivement à alternance.cd le calvaire qu’elle dit avoir subi durant près d’une année.

Elle relate que le gouverneur Jules Lodi l’a approchée comme journaliste et amenée à Lusambo, chef-lieu de la province du Sankuru où elle affirme avoir été travaillée physiquement par son chef pendant dix longs mois alors qu’elle espérait travailler intellectuellement pour gagner dignement sa vie.

«J’étais en fait son esclave sexuelle car, il m’obligeait de me livrer à des pratiques sexuelles déshumanisantes, parfois en présence de l’un de ses collaborateurs », témoigne-t-elle.

A la question de votre média en ligne de savoir si elle ne percevait pas un salaire pour son travail en tant que « collaboratrice » du gouverneur, Madame N.dit qu’elle n’avait droit qu’à une ration alimentaire et à des soins de beauté.

Ce qui l’a poussée selon ses dires, à recommander sa sœur au gouvernement provincial.

« Ce qui m’a le plus fait mal, c’est de voir le gouverneur Lodi faire subir presque les mêmes choses qu’il me faisait subir à ma soeur qu’elle a nommée ministre provinciale des Finances. Il a fait d’elle sa énième maîtresse », poursuit celle qui se plaint d’avoir perdu le goût de la vie.

« Un montage gracieux » selon l’accusé

Approché par alternance.cd pour donner sa version, le gouverneur Jules Lodi se dit à son tour victime d’une affabulation. Il dénonce ce qu’il considère comme « un montage gracieux » tendant à distraire le peuple du Sankuru à l’approche des élections et croit savoir que « cette vague va bientôt frapper ».

La victime présumée elle, craint pour sa vie. Elle affirme que le gouverneur du Sankuru l’aurait menacée de mort en brandissant notamment son appartenance à l’UDPS, le parti présidentiel et ses entrées à la présidence de la République et auprès de l’AG de l’ANR.

Elle accuse Jules Lodi également d’avoir libéré ses chiens méchants et fanatiques pour l’attaquer sur les réseaux sociaux, particulièrement dans les forums WhatsApp communautaires.

Toutefois, madame N. se dit prête à témoigner devant la justice avec des «preuves », pourvu que sa sécurité soit garantie.

Jean Pérou Kabouira

Dans la même rubrique ESU: Un professeur de l’UCC traîné en justice pour tentative présumée de harcèlement sexuel

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…