Home Politique Candidature unique de l’opposition : Matata toujours le premier

Candidature unique de l’opposition : Matata toujours le premier

4 min read
0
0

Un, deux, trois et bientôt cinq ou plus, la vague de ralliements à la candidature de l’opposant Moïse Katumbi se poursuit. A peine deux jours après le début de la campagne électorale pour l’élection présidentielle du 20 décembre prochain, les lignes bougent.

Le go a été donné par le candidat président de la République Matata Ponyo qui, a annoncé son ralliement à la candidature de Moïse Katumbi, dimanche 19 novembre. Parmi les raisons de ce ralliement, il y a entre autres, la nature du scrutin présidentiel (un seul tour) et les conclusions des travaux de Pretoria en Afrique du sud entre les délégués de quatre candidats de l’opposition.

Ceux qui connaissent Matata Ponyo le savent: il n’est pas de nature à repousser ce qu’il décide de faire. Ainsi, après consultation de son parti politique, LGD, il a annoncé sa décision.

Quelques heures plus tard, il a été suivi ce lundi 20 novembre 2023 par les candidats présidents de la République Seth Kikuni et Franck Diongo, qui ont eux aussi annoncé leur ralliement à Katumbi.

« C'est pourquoi, faisant suite à cet appel et à l'exemple montré notamment par le candidat président de la République Matata Ponyo Mapon sur la nécessité de transcender nos égos et à demeurer dans la quête de l'intérêt supérieur de la Nation, je vous annonce en accord avec mon parti politique Piste pour l'émergence, notre ralliement à la candidature de Moïse Katumbi Chapwe comme candidat unique de l'opposition à la présidentielle du 20 décembre 2023 », peut-on lire dans la lettre de ralliement signé par Seth Kikuni.

Même si de proches du Dr Denis Mukwege et de Delly Sessanga font durer le suspens, de sources bien introduites laissent entendre que c’est une affaire d’heures ou de jours pour que d’autres candidats se rallient au président de Ensemble pour la République.

Depuis le début du processus électoral, Matata Ponyo a toujours été le premier à différentes étapes. L’ancien premier ministre a été le premier acteur politique à annoncer sa candidature à la magistrature suprême. Il a été le premier à présenter son projet de société.

C’est encore le sénateur du Maniema qui a été le premier candidat à se rendre au siège de la CENI pour faire acte de sa candidature.

Enfin, c’est Matata qui a été le premier candidat à publier son équipe de campagne.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Maï-Ndombe: les premières mesures suite au naufrage intervenu sur la rivière Kwa sont tombées

Elles portent notamment sur la suspension du commissaire fluvial de Mushie et la demande d…